publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Eliminer les taches de la peau: Comment ça se traite ?

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (10. juillet 2014)

Le laser dépigmentant
Ce type de laser permet de détruire le pigment, et donc d'éclaircir la peau. Il est particulièrement indiqué pour éliminer les taches brunes, type lentigo solaire, ou encore les tatouages.

Comment ça marche ? Le faisceau lumineux est absorbé par le pigment, qu'il détruit. Très efficace, il ne laisse aucune cicatrice, même sur les pigmentations profondes, mais pour un résultat optimal, comptez généralement plusieurs séances (entre quatre et huit, en moyenne), espacées d'un ou deux mois chacune.
Son avantage : très précis, le laser permet de cibler uniquement la zone à traiter, sans léser les tissus autour.
Son inconvénient : le coût. Le laser reste cher : comptez entre 250 et 350 euros la séance. Le laser interdit également toute exposition solaire pendant au moins un mois après la séance.

Attention : le laser est un appareil extrêmement puissant qui peut provoquer de graves brûlures s'il est mal utilisé ou mal paramétré. Le choix du praticien est donc essentiel. Seuls les médecins (dermatologues, médecins esthétiques...) sont habilités à manipuler ce type d'appareils. Fuyez donc toutes les esthéticiennes et autres professionnels de l'esthétique qui vous proposeront de traiter vos taches au laser.
Autre point à retenir : bien que très efficace, le laser n'est cependant qu'un traitement curatif et non préventif. Il est donc primordial de vous protéger du soleil et de ses rayons sous peine de voir apparaître de nouvelles taches.

Les autres traitements par laser

Outre les lasers dépigmentants, il existe aussi des lasers ablatifs et des lasers vasculaires.

> Les lasers ablatifs
Ils permettent d'éliminer les couches supérieures de l'épiderme pour révéler une peau plus nette, éclaircie et lissée. Ce type de laser peut être utilisé à la place du laser dépigmentant pour traiter les taches de vieillesse, par exemple.

Comme avec le laser dépigmentant, toute exposition aux UV est interdite pendant au moins un mois, et l'application d'une crème cicatrisante est prescrite durant une quinzaine de jours. La peau, comme "épluchée" par le rayon laser, doit se reconstituer, et nécessite une protection solaire maximale, même par temps couvert.

> Les lasers vasculaires
Ceux-ci sont indiqués dans le traitement de la couperose, de l'érythrose, angiomes et autres taches rubis... Le faisceau lumineux vise l'hémoglobine, et cautérise les petits vaisseaux responsables des rougeurs.

Ce type de traitement nécessite lui aussi plusieurs séances (pour laisser à chaque fois, le temps à la peau de résorber ses lésions), et implique une protection efficace contre les rayons du soleil.

Le peeling dépigmentant

Le peeling dépigmentant est indiqué dans les problèmes de pigmentation de la peau, quelle que soit leur origine : taches solaires, taches de vieillesse, masques de grossesse, cicatrices...

Comment ça marche ?
Il s'agit d'appliquer en masque, une crème enrichie en agents dépigmentants (type acide rétinoique, azélaic...). Les actifs ont pour mission de "dissoudre" les pigments pour révéler une peau claire.

Le masque doit rester posé pendant six heures. Le médecin s'assure donc que toutes les zones à traiter sont bien recouvertes, et vous rentrer chez vous. Une fois retiré, et selon le principe du peeling, la peau va connaître un phénomène de desquamation durant deux ou trois jours. Il faudra ensuite ensuite appliquer une crème spéciale, une fois par jour pendant au moins deux mois (jusqu'à six mois dans certains cas).

Côté budget, comptez 500 euros pour le peeling, et environ 130 euros pour la crème cicatrisante en pharmacie.

Attention : il est impératif de se protéger des rayons du soleil, et d'appliquer un écran total pendant deux mois. Il est donc préférable d’envisager ce type de traitement au début de l’hiver, alors que le soleil est faible.


publicité