publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Mésolift : quels effets sur le visage ? : Le mésolift en détail

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. octobre 2010)

Le mésolift consiste à injecter avec une fine aiguille, dans le derme du visage mais aussi au niveau du décolleté ou de l’intérieur des bras, un mélange "nutritif et revitalisant". Ce mélange est constitué de vitamines, d’oligo-éléments, de minéraux, des produits stimulant la microcirculation, l’oxygénation et la fabrication du collagène dans la peau. Le médecin détermine le mélange le mieux adapté à chaque type de peau.

Depuis quelques années, on y associe de l’ acide hyaluronique afin de mieux raffermir le derme en le réhydratant fortement.

" La mésothérapie du visage comporte surtout des produits naturels. Elle donne aux peaux fines, atones, sèches, fatiguées ou abîmées (soleil, tabac...) un résultat intéressant que l'on n'obtient pas avec des méthodes de comblement. Elle traite l'état de la peau (coup d'éclat et effet tonique tenseur), l'acné, le relâchement modéré et prévient efficacement le vieillissement de toutes les peaux. ", explique l'Association Française de Médecine Esthétique (AFME).

Comment se passe une séance ?

En quoi consiste une séance de mésolift ?
Il s’agit d’une série de petites injections. Les aiguilles utilisées par le médecin sont très fines, mais ce n’est pas totalement indolore. On peut vous prescrire une crème anesthésiante à étaler sur la peau du visage et du cou, une heure et demie avant la consultation. Grâce à cet anesthésiant local, l’intervention devient quasiment indolore. A noter que certaines femmes préfèrent ne pas appliquer cette crème, et acceptent de serrer un peu les dents quelques minutes, le temps des injections.

La séance dure environ quinze minutes. Le but est de "napper" les zones à traiter - le visage, le cou ou le décolleté - de produits. Ces injections peuvent se faire de manière "classique" avec une petite seringue munie d'une minuscule aiguille. Certains médecins utilisent un pistolet spécialement adapté à la mésothérapie.

En pratique : en fonction de la zone à traiter, le médecin peut réaliser ces injections sur des parties plus ou moins limitées du visage (joues et front, ou joues et menton). Le médecin peut effectuer une trentaine d'injections sur la moitié gauche du visage, puis ensuite autant de l'autre côté.

Notre conseil : assurez-vous que le médecin ouvre les produits utilisés en face de vous. C’est toujours une bonne pratique en médecine esthétique...

Combien de temps dure les effets ?

L’effet du mésolift est en principe visible dès le lendemain : la peau est mieux colorée, mieux hydratée, se retend.

Le médecin peut proposer un traitement d’attaque de quatre séances à quinze jours d’intervalle, puis une séance, un mois plus tard, et une séance d’entretien tous les deux mois. Mais rien n’empêche, de faire une séance supplémentaire, avant une soirée, par exemple. En fait la fréquence des traitements dépend surtout du médecin et des choix de la patiente.

Progressivement, au fil des séances, le teint prend plus d’éclat et la fermeté de la peau s’améliore. Avec un avantage non négligeable : il n’y a en principe aucune trace de piqûre, ni hématome, en sortant de chez le médecin... pourvu que celui-ci ait une bonne expérience dans sa pratique.

Quel est le prix du traitement ?

Le prix du Mésolift
Il faut compter entre 60 et 150 euros la séance, selon les produits utilisés. Si le médecin ajoute de l’ acide hyaluronique au mélange, le coût de l’injection sera naturellement plus élevé.

Le traitement n’est pas remboursé par l’ Assurance maladie.

Vous pouvez toujours demander un devis à votre médecin, mais le coût n’étant pas très élevé, en dessous de 200 euros, vous n’êtes pas tenu à l’exiger.

Y-a-t-il des effets secondaires ?

Il peut se produire une allergie à un produit, surtout aux vitamines de type B. Dans ce cas, on observe généralement une rougeur locale. Il faudra bien sûr prévenir le médecin qui n’en mettra pas dans son mélange la fois d'après.
Le mésolift est contre-indiqué chez les femmes enceintes, les personnes souffrant d’un eczéma, d’une infection cutanée, ou d’un cancer récemment traité.

Choisissez plutôt un médecin expérimenté. Ce sera le meilleur moyen de ne pas avoir de bleus sur le visage.


publicité