publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Injections, laser, chirurgie esthétique : à quel âge ? : Les différentes techniques

Publié par : Elide Achille (12. octobre 2011)

Un examen clinique précis et détaillé est nécessaire avant toute intervention afin d'analyser la forme du visage (visage rond, visage long, visage creux, visage affaissé). Une comparaison avec des photos de la personne plus jeune permet d'apprécier l'évolution du vieillissement.

Entre médecine et chirurgie, les interventions pour redonner bonne mine à un visage et réduire les signes du vieillissement sont nombreuses. Voici quelques unes des différentes techniques de médecine esthétique les plus utilisées.

Médecine esthétique :

Les injections de toxine botulique, plus connue sous le nom de Botox® (en réalité, on utilise Vistabel® ou Azzalure®) atténuent les rides d'expression en figeant les muscles.

L'acide hyaluronique est présent naturellement dans notre organisme, en particulier dans la peau. Les injections de ce produit permettent de combler les rides et les cernes, gonfler les lèvres et les pommettes, etc.

La pose de fils crantés résorbables permet de rehausser le visage dans sa globalité.

Le mésolift consiste en l'injection d'un cocktail nutritif, à base de vitamines, notamment dans le but de redonner de l'éclat au visage.

Le peeling est une technique de rajeunissement facial par stimulation chimique de la peau.

L'utilisation de produits résorbables, c'est-à-dire qui se dégradent et disparaissent de l'organisme au bout de quelques mois, est fortement recommandée.

De ce fait, ces interventions ne sont pas permanentes. Il est conseillé de les refaire une fois tous les six mois à un an, selon les produits. Par ailleurs, les indications de ces interventions étant différentes, il est possible que plusieurs soient réalisées sur une même personne.

Chirurgie esthétique :

Le lifting est proposé pour les visages relâchés lorsque les volumes du visage sont conservés. Il permet de " remonter " et " replacer " le visage sans modification de la forme du visage. Les rides ne sont pas traitées par cette technique mais atténuées en tension.

La chirurgie des paupières, appelée blépharoplastie, est indiquée pour les personnes dont les paupières tombent. Elles est toujours associée à un rajeunissement de l'ensemble de la région périrorbitaire (en d'autres termes, le regard) : traitement des paupières, des sourcils, des tempes et des cernes.

La lipostructure consiste à prélever de la graisse à un endroit du corps pour la réinjecter au niveau du visage pour une action de comblement (rides, lèvres, etc.).

Si la médecine esthétique a de plus en plus d'adepets du fait de son caractère rapide, non invasif (et peut-être plus rassurant qu'une opération définitive), il faut bien comprendre que médecine et chirurgie ne sont pas en " compétition ", et sont mêmes complémentaires.

Bien souvent, la médecine esthétique est pratiquée dans le but de retarder le passage à l'acte chirurgical ou bien d'entretenir l'opération.

" Avec la médecine esthétique, une personne n'obtiendra jamais les mêmes résultats qu'avec la chirurgie ", précise le Dr Patrick Bui, chirurgien plasticien, chef de service de l'Unité de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique de l'Hôpital Américain de Paris.

Il est bien entendu recommandé de s'adresser à des médecins et des chirurgiens compétents et qualifiés utilisant les produits adaptés. Le choix de son praticien est bien évidemment primordial.

A lire aussi :
> Combler les rides avec l'acide hyaluronique
> Le traitement des rides par le Botox ®
> Le mésolift
> Des lèvres pulpeuse ... mais pas trop !
> Le lifting
> La chirurgie des paupières


publicité