publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le traitement des rides par le Botox®

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (25. mars 2015)

© Jupiterimages/AbleStock.com

Les injections de Botox® sont utilisées à des fins esthétiques pour atténuer certaines rides.

Le Botox® est de la toxine botulinique, une neurotoxine qui a pour effet de bloquer la libération d'une substance chimique permettant au muscle de se contracter. Ainsi, ce produit vise à réduire les rides d'expression (rides du lion, pattes d'oie, front) par un relâchement de la tension musculaire. Cela explique pourquoi la toxine botulinique est aujourd'hui utilisée en chirurgie esthétique.

Pour atténuer les rides


Dans les années soixante-dix, le Botox® a commencé à être utilisé en ophtalmologie pour traiter certains strabismes et des clignements incontrôlés de l'oeil.

Puis progressivement, les injections de toxine botulinique ont été réalisées à des fins esthétiques surtout par des chirurgiens plasticiens de façon locale pour atténuer les rides du visage. D'autres produits contiennent de la toxine botulinique : Vistabel®, Dysport® et le NeuroBloc® (de différents laboratoires pharmaceutiques).

En réalité, seuls le Vistabel® et l'Azzalure® ont l'Autorisation de mise sur le marché pour une indication esthétique pour le traitement des rides situées entre les sourcils.

Comment se déroule l'intervention ?


Pour se préparer au mieux à ses injections de toxine botulinique, il faut éviter de prendre de l'aspirine quinze jours avant et quinze jours après l'intervention pour ne pas favoriser les risques de saignement. Si on prend des antibiotiques ou des anticoagulants, il faut le préciser au chirurgien. Il existe aussi des contre-indications à ces injections, parmi lesquelles :
• Certaines maladies neuromusculaires,
• Les femmes enceintes ou allaitant,
• Les cas d'hypersensibilité connus à la neurotoxine botulinique A.
L'intervention est réalisée en quelques minutes sans besoin d'anesthésie. Les injections sont faites avec une aiguille fine. On ressent la piqûre, mais sans douleur réelle.


publicité