publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Acupuncture et grossesse

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. février 2016)

L'acupuncture, discipline de la médecine traditionnelle chinoise, a pour principal objectif de rééquilibrer les énergies du corps, et ainsi de soulager ou de prévenir certains maux. Ainsi, il n'est ainsi pas étonnant que l'acupuncture soit conseillée pendant la grossesse, mais aussi au moment de l'accouchement.

Beaucoup de médicaments étant contre-indiqués pendant la grossesse, l'acupuncture apparaît comme un bon moyen pour soulager certains petits maux de la grossesse... et également pour préparer l'accouchement tout en douceur. D'ailleurs, l'acupuncture peut même être indiquée avant et après la grossesse pour accompagner la future - ou toute jeune - mère. 

Mais avant de présenter les différentes indications et les avantages du recours à l'acupuncture dans le cadre d'une grossesse, commençons d'abord par expliquer en quoi l'acupuncture consiste exactement.

Les grands principes de l'acupuncture

L'acupuncture favorise la bonne circulation des énergies vitales du corps. L'énergie chi (qi) résulte de l'interaction dans le corps du yin et du yang, deux forces à la fois opposées et complémentaires. Le yin est lié au froid, à l'humidité, à la nuit... alors que le yang représente la chaleur, la sécheresse, le jour, l'inflammation.

Dans un corps sain, le yin et le yang sont équilibrés. En cas de symptômes, ou de pathologies... le chi circule mal, l'équilibre est rompu. L'acupuncture est une discipline qui, grâce à l'action d'aiguilles sur certains points des méridiens, peut restaurer cet équilibre.

Ainsi, la stimulation de points précis d'acupuncture agit sur ces méridiens qui sont en relation avec leur organes correspondant. A chaque organe correspond un méridien précis qui est constitué de différents points d'acupuncture. Il existe au total 365 points répartis sur l'ensemble du corps.

En quoi consiste une séance d’acupuncture ?

Lors du premier rendez-vous avec un acupuncteur, attendez-vous à devoir répondre à des questions précises. Cela permet au praticien de recueillir un maximum d'informations sur vous, votre mode de vie, votre état émotionnel, l'influence de l'environnement et des aliments sur vos symptômes, etc.

Toutes les fonctions de votre corps seront passées en revue : digestion, qualité du sommeil... avec en plus un examen attentif de votre langue, avec peut être la prise de pouls chinois. Au terme de cet examen, un diagnostic de médecine chinoise sera établie, ce qui permettra de savoir sur quels méridiens agir, et quels points choisir.

L'acupuncteur place généralement 4 à 10 aiguilles qu'il laisse posées environ 20 minutes. Une sensation de picotement ou de légère douleur peut survenir. La séance est généralement suivie d'une sensation de détente. Il arrive même que des personnes s'endorment pendant une séance d'acupuncture.

Les aiguilles utilisées doivent bien entendu être jetables et à usage unique.

Quand on utilise l'acupuncture pour une grossesse, ces règles générales restent les mêmes. Et certaines précautions sont aussi nécessaires.

 

Auteurs : Dr Nicolas Evrard et Dorothée Gebele.
Expert consulté : Alain Dubois, praticien de médecine chinoise et enseignant de médecine traditionnelle chinoise à l'Institut Yangming. Auteur de l' "Atlas d'acupuncture pratique et aide-mémoire du praticien" (éditeur : Guy Trédaniel).


publicité