publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Brûlure et homéopathie : Brûlure : ce que propose l'homéo

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (07. janvier 2015)

Les brûlures du premier et du second degré superficiel et très peu étendues, peuvent être prises en charge à domicile, avec les conseils d'un pharmacien pour obtenir les soins adéquats. En plus de soins locaux spécifiques, il existe des médicaments d'homéopathie. Ils permettent un traitement par voie locale et par voie générale.

Systématiquement :
• Prendre Apis mellifica 15 CH et Belladonna 9 CH, 5 granules de chaque toutes les demi-heures au début, puis espacer les prises en fonction de l'amélioration des symptômes (sensation de brûlure, douleur, rougeur, oedème).

• Appliquer localement Calendula Gel® en fine couche, 2 à 3 fois par jour.

Pour une brûlure superficielle de petite taille du second degré :
• Prendre également Cantharis 9 CH, 5 granules 3 fois par jour.

• Appliquer localement Cicaderma® en couche mince 2 fois par jour. Pour éviter tout risque de photosensibilisation, ne pas exposer la brûlure au soleil, et protéger la zone atteinte par un pansement.

Pour éviter une surinfection, l'homéopathie propose :
• Prendre Pyrogenium 9 CH, 5 granules matin et soir.

Attention, toute brûlure du second degré superficiel ou davantage sur les mains, le visage, vers le périné, ou toute brûlure qui affecte un enfant; ou encore toute brûlure qui cicatrise mal au bout de 2 ou 3 jours, doit être montrée à un médecin.

Sources et notes :
> Dr Jacques Boulet, Dictionnaire de l'homéopathie, Editions Privat, Paris, 2007.
> Michèle Boiron, François Roux, pharmaciens, Homéopathie et prescription officinale, Editions Similia, 2008.
www.creapharma.fr


publicité