publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Cancer et sophrologie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. octobre 2015)

Le cancer et les soins qui lui sont associés, vont engendrer d'importantes modifications physiologiques et s'accompagner souvent de bouleversements psychologiques, chez la personne malade.

Annonce du diagnostic, instauration des différents traitements médicaux ou chirurgicaux, suivi thérapeutique... le patient doit s'adapter à de nombreuses situations durant toutes les étapes de la maladie et des traitements.

Or, l'adaptation mobilise l'énergie et lorsque l'on est malade, il est commun d'en manquer, d'où l'importance de prendre particulièrement soin de soi durant l'épreuve d'un cancer. La sophrologie est une discipline qui peut accompagner le patient de manière très utile.

Pour qui ?


La sophrologie est un accompagnement de la prise en charge médicale. En cas de cancer, la sophrologie est destinée aux personnes ayant subi des traitements, avec parfois des conséquences psychologiques et physiques importantes.

Les patients touchés par un cancer ont besoin de temps pour "intégrer" la maladie, puis s'adapter aux traitements. Par la suite, il important que le patient reprenne contact avec son propre corps, "se réapproprie" son corps. La sophrologie va agir à différents niveaux et va en particulier aider le patient à apprendre à respirer amplement pour gérer le stress, son anxiété...

Les patients atteints d'un cancer peuvent avoir des troubles du sommeil ou observer une modification de leur poids. La sophrologie et ses séances de détente sont aussi utiles dans ces cas-là pour apprendre à récupérer.


publicité