publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La chiropratique : Les ajustements, l’arme du chiropraticien

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. novembre 2012)

Le chiropraticien corrige les perturbations de la colonne vertébrale par des ajustements.

Les ajustements sont des gestes très précis, non douloureux, visant à libérer les nerfs rachidiens de toute pression.

Le travail se fait soit directement sur l'os, c'est-à-dire la colonne vertébrale, soit sur les côtés, sur les tissus mous. Il peut être mécanique (manipulation) ou faire appel à des techniques réflexe.

Ces ajustements ont non seulement un effet antalgique sur les douleurs de la colonne vertébrale, mais aussi un effet à distance sur les organes dépendants des nerfs rachidiens.

Les champs d'application de la chiropratique

La principale indication de la chiropratique est certains maux de dos. Lors d'une consultation pour de telles douleurs, le chiropraticien a également pour rôle d'informer le patient sur les bonnes postures et gestes à adopter au quotidien.

Mais la chiropratique ne s'arrête pas uniquement au mal de dos ; dans la mesure où elle fait appel aux capacités d'autorégulation du corps, c'est une thérapie douce qui peut aider à venir à bout de certains troubles chroniques. On peut ainsi recourir à la chiropratique en cas de :

- migraine
- douleurs articulaires
- insomnie, stress
- certains allergies
- constipation
- douleurs de colopathie fonctionnelle, etc.

Chez la femme enceinte, un suivi régulier permet de soulager les douleurs dorsales en aidant le corps à s'adapter à son nouveau centre de gravité, mais aussi à préparer le bassin à l' accouchement.

Chez le bébé, la chiropratique a fait ses preuves contre les régurgitations.


publicité