publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La formation à l'ostéopathie : Que dit la Loi ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

La pratique de l'ostéopathie est encadrée par la loi Kouchner de 2002, par deux décrets et deux arrêtés parus en 2007 qui reconnaissent le titre d'ostéopathe pour les non-médecins, précisant les conditions de pratique et les obligations de formation.

La pratique de manipulations de la colonne vertébrale cervicale, du crâne, ainsi que de la face et de la colonne vertébrale chez le nourrisson de moins de six mois, est réservée aux titulaires d'un diplôme médical ou paramédical, ou nécessite un diagnostic établi par un médecin attestant l'absence de contre-indication médicale à l'ostéopathie (délivrance d'un certificat).

Il est également interdit aux non-médecins de pratiquer des touchers pelviens et des manipulations gynéco-obstétricales (en dehors des sages-femmes).

La Haute Autorité de santé établit des recommandations de bonnes pratiques. Chaque praticien doit être inscrit auprès de son Agence Régionale de santé qui lui délivre un numéro ADELI, lui donnant l'autorisation d'utiliser le titre d'ostéopathe.

Auteur : Julien Alvarez.
Consultant expert : Dr Marc Baillargeat, Médecin ostéopathe et président de la Fédération française et francophone des groupes de Formation de Médecine Manuelle Ostéopathie (FEMMO).

Sources et notes : Conférence de presse organisée par le Syndicat de Médecine Manuelle-Ostéopathie de France (SMMOF) et Ostéos de France - Syndicat , décembre 2010.

 


publicité