publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Grossesse et ostéopathie : les solutions d'ostéopathie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. juillet 2013)

La médecine manuelle ostéopathie peut être une réponse aux douleurs liées à la grossesse.

L'utilisation des techniques manipulatives chez la femme enceinte est encadrée par les directives de la Société Française de Médecine Manuelle (orthopédique et ostéopathique) / SOFMMOO qui, en collégialité avec le Pr Israël Nisand, Chef du service de gynéco-obstétrique au CHU de Strasbourg, a émis 5 recommandations.

5 recommandations à retenir :

  • Ne pas pratiquer avant 20 semaines d'aménorrhée en raison du risque de fausse couche naturelle.
  • Concernant la colonne vertébrale cervicale : elle peut être manipulée sous réserve de respecter les critères de la SOFMMO spécifiques aux vertèbres cervicales.
  • Concernant les vertèbres thoraciques, lombaires et les articulations sacro-iliaques : l'ostéopathie est aussi envisageable s'il n'y a pas de contre-indications à l'examen clinique (radiculopathie, pathologie vertébrale...).
  • Pour les femmes Rhésus - : lors de la grossesse, la manipulation d'ostéopathie de la région lombaire, peut induire des microtraumatismes. Il faudra donc faire une prophylaxie avec des anti-D (injection d'immunoglobulines anti-D aux femmes Rhésus - et quand le conjoint est Rhésus +).
  • La femme devra s'allonger du côté gauche : pour éviter la chute de tension artérielle par compression des veines caves (situées dans l'abdomen à droite).

Durant la grossesse, les techniques d'ostéopathie non forcées sont quant à elles applicables à tout âge gestationnel. La seule difficulté tient au fait de ne pas pouvoir coucher la femme sur le ventre.

D'autres techniques douces

Pendant la grossesse, en plus de l'ostéopathie, on peut utiliser un ensemble de techniques dites douces qui peuvent aider à soulager les femmes enceintes :

Une mention spéciale concerne le massage pour les femmes qui souffrent de vives douleurs.
 

Après l'accouchement

Après la grossesse, et plus précisément après l'accouchement, l'ensemble des techniques de médecine manuelle ostéopathie peut être à nouveau envisagé pour traiter les douleurs résiduelles vertébrales, sacro-iliaques, du coccyx ou encore les tensions viscérales.

En images : des exercices pour femme enceinte

Source : Conférence de presse organisée par le Syndicat de Médecine Manuelle-Ostéopathie de France (SMMOF) et Ostéos de France - Syndicat , décembre 2010.

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Grossesse, Ostéopathie ou Un médecin vous répond !

A lire aussi :

> Grossesse et médicaments : l'essentiel à savoir
> L'ostéopathie pour nouveau-né
> Sophrologie et grossesse
> Les maux de la grossesse soignés par l’homéo


publicité