publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les maux de la grossesse soignés par l’homéo : Le témoignage d'une femme enceinte

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. février 2011)

Témoignage de Vanessa, 28 ans, 2 enfants, qui raconte son choix pour l'homéopathie.

Vous vous êtes intéressée à l'homéopathie après une première grossesse difficile...
J’ai eu une première grossesse très difficile. J’étais allongée pendant tout le premier trimestre pour un décollement placentaire, j’ai perdu du poids car je vomissais tout le temps, ensuite j’ai eu des remontées acides, pour terminer en beauté par un accouchement qui a duré quarante heures, un travail ralenti, et une apothéose avec les sages-femmes qui poussaient à deux sur mon ventre et des forceps et une ventouse pour faire sortir mon bébé.

Alors, comment en êtes-vous venue à l'homéopathie ?
Pour mon deuxième, je ne sais pas si j’étais plus zen ou plus en colère. En tout cas je ne voulais pas me laisser faire. J’ai donc établi un projet de naissance avec la sage-femme qui me suivait. J’ai demandé d’avoir le moins possible recours au médical et au chimique pour un événement (l'accouchement) qui demande du naturel et pour lequel la femme est préparée depuis des millions d’années.
Dès mes premières nausées, je me suis jetée sur l’homéopathie et j’ai vécu toute ma grossesse là-dessus, en prenant des remèdes homéopathiques dès qu’un trouble s’installait. Bilan : une grossesse de rêve, et un accouchement un peu moins horrible que le premier... On ne peut pas tout avoir n’est-ce pas ?

Vous voulez réagir, apporter votre témoignage... rendez-vous sur notre FORUM.

A lire aussi : 
> L'homéopathie pour bébé
> Le sevrage tabacique par homéopathie
>
L'arnica en homéopathie


publicité