publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les maux de la grossesse soignés par l’homéo : Les conseils du médecin homéopathe

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. février 2011)

Les conseils du Docteur Jocelyne Gréco, homéopathe.

Pour une femme enceinte, y a-t-il des dangers de toxicité à se soigner à l'homéopathie pendant sa grossesse ?
Il n’y a aucun danger à se soigner par homéopathie car les médicaments homéopathiques ne sont pas toxiques et n’entraînent pas d’effets secondaires**.

Avant de se lancer dans une auto-médication homéopathique, est-il conseillé d'avoir un médecin qui écarte tout souci éventuel lié à la grossesse ?
Une surveillance médicale régulière est nécessaire et conseillée pendant toute la durée de la grossesse. D’ailleurs après la déclaration de grossesse la loi prévoit sept examens médicaux pris en charge à 100 %. La surveillance médicale doit être renforcée en cas de grossesse à risque.

Quelles sont les limites d'un traitement homéopathique en cas de survenue de contractions avant terme ?
Toute apparition de contraction nécessite un examen clinique effectué par une sage-femme ou un médecin avant tout traitement.

Peut-on conseiller un traitement homéopathique pour les femmes faisant des menaces d'accouchement prématuré ?
Seul un médecin est apte dans ce cas précis à prescrire un traitement adapté, allopathique ou homéopathique.

**On déconseille cependant d'utiliser des préparations homéopathiques à base de teinture mère qui contiennent de l'alcool. Attention aussi à certains médicaments vendus en pharmacie sans ordonnance qui peuvent associer homéopathie et médicaments allopathiques (qui peuvent être à risque). Ndlr.

 

A lire aussi : 
> L'homéopathie pour bébé
> L'arnica en homéopathie
> Grossesse et médicaments


publicité