publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les maux de la grossesse soignés par l’homéo

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. février 2011)

© Jupiterimages/iStockphoto

Il n'est pas rare qu'au cours de leur grossesse, des femmes souffrent de problèmes de santé plus ou moins gênants, et parfois même plus ou moins graves. En raison du danger de beaucoup de médicaments, un grand nombre de femmes enceintes se tournent vers l'homéopathie quand cela est possible.

Méthode naturelle, l’homéopathie séduit de plus en plus de femmes enceintes, qui y trouvent des solutions douces pour les petits maux et désagréments de la grossesse : nausées, insomnies, mal de dos, crampes, douleurs aux seins, masque de grossesse, constipation...

Cependant, plusieurs questions se posent quand il est question d’auto-médication homéopathique pendant la grossesse.

Y a-t-il des dangers de toxicité à recourir à l’homéopathie quand on est enceinte ? Faut-il consulter un médecin pour être sécurisée ? Quels sont les limites d’un traitement homéopathique ?

En lisant cet article, vous serez informé sur les traitements homéo avant et après l' accouchement. Découvrez aussi les conseils d'un médecin homéopathe qui répond aux questions qu’on peut se poser sur l’homéopathie, ainsi que le témoignage de Vanessa qui a adopté l'homéo pour sa deuxième grossesse.

Mise en garde : Les traitements suivants sont donnés à titre indicatif et ne remplacent pas l’avis d’un médecin. Dans tous les cas, indiquez au gynécologue ou à la sage-femme qui vous suit, le(s) traitement(s) homéopathique(s) que vous prenez éventuellement.

Auteur : Ladane Azernour Bonnefoy.
Consultant expert : Docteur Jocelyne Gréco, homéopathe.
Dernière actualisation : décembre 2013.


publicité