publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Solutions homéo pour problèmes gynéco : Les conseils du médecin homéopathe

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. août 2013)

Interview du Dr Jocelyne Gréco*, médecin homéopathe, il donne plein de conseils pratiques...

Peut-on s'automédiquer avec de l'homéopathie en se passant d'une consultation médicale ?
On peut utiliser l’automédication pour des affections aiguës, ou transitoires, comme les rhino-pharyngites, les traumatismes légers, un trouble du sommeil occasionnel... Il existe pour cela des médicaments composés et proposés par les laboratoires spécialisés.
En ce qui concerne la gynécologie, il est quand même difficile de s'automédiquer sans avoir consulté préalablement son médecin. Si des problèmes similaires réapparaissent (mycose ou douleurs de règles) on peut en revanche reprendre le traitement prescrit**.

Quelles sont les limites de l'homéopathie ?
L’homéopathie ne peut se substituer aux traitements classiques des maladies graves (chimiothérapie, radiothérapie), ni à la chirurgie lorsque celle-ci est indispensable. Le traitement homéopathique est également inefficace lorsqu’il existe une défaillance organique (diabète, pathologie thyroïdienne...).

Que faire si le problème persiste ? Peut-on doubler, voire tripler les doses, ou faut-il prendre rendez-vous chez son médecin ?
Un médecin homéopathe est avant tout un médecin généraliste ou spécialiste qui a deux cordes à son arc : l’allopathie et l’homéopathie. Il se doit de prescrire le traitement le mieux adapté à la maladie et le modifier si nécessaire, si les symptômes persistent.

Peut-on parler de " soigner " des maladies par l'homéopathie ?
Il y a de nombreuses maladies qui sont soignées et guéries par l’homéopathie, qu’il s’agisse de maladies aiguës ou chroniques. Cela nécessite une ou des consultations approfondies car chaque cas est particulier et les traitements sont toujours individualisés.

* Auteur d'Homéopathie spécial femmes (Presses du Châtelet).
** L'avis d'un médecin est toutefois indispensable si ces problèmes se renouvellent souvent.

A lire aussi ce dossier :
> Soigner son enfant à l'homéopathie.



publicité