publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Soigner son bébé avec l'homéo: Les affections courantes

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (02. juillet 2009)

Les croûtes de lait.

Elles sont causées par un petit excès de sécrétions grasses des glandes du cuir chevelu. Ces séborrhées de la tête disparaissent en quelques semaines.

Les symptômes :
Des croûtes jaunâtres, épaisses, situées dans le cuir chevelu ou les sourcils.

La solution homéo :
> Chalcarea Carbonica 9 CH + Hepar Sulfuris Calcareum 9 CH.

Donnez 3 granules de chaque médicament, écrasés dans un linge propre au rouleau à pâtisserie, dont vous déposez la poudre sur la langue de bébé, 3 fois par jour (le matin, le midi, le soir), jusqu'à la guérison.

À faire en plus :
> Faire ramollir les croûtes (pendant une heure) avec de la vaseline salicylée ou de l'huile d'olive, puis les enlever délicatement, sans jamais forcer.

> En cas de rougeur anormale, prenez l'avis d'un médecin.

Les fesses rouges (érythème fessier)

L’ érythème fessier concerne deux bébés sur trois entre 6 et 12 mois, même lorsqu’ils reçoivent des soins attentifs, il est donc inutile de penser que l’on est une « mauvaise » mère qui ne sait pas faire !
Les rougeurs sont dues aux frottements avec la couche, et au contact plus ou moins prolongé avec l’ urine et les matières fécales.

Les symptômes :
Les fesses sont rouges ainsi que les plis de l’aine. La peau peut être plus ou moins fissurée et suintante.

La solution homéo :
> Belladonna 9 CH + Hepar Sulfuris Calcareum 9 CH + Meddorrhinum 9 CH.

Donnez 3 granules de chaque, écrasés dans un linge propre au rouleau à pâtisserie, dont vous déposez la poudre sur la langue de bébé, 3 fois par jour (le matin, le midi, le soir), jusqu’à la disparition des rougeurs.

À faire en plus :
> Changez bébé le plus souvent possible,
> Laissez les fesses à l‘air le plus longtemps possible, dès lors que la maison est bien chauffée,
> Séchez au sèche- cheveux (air froid) avant de remettre la couche,
> Appliquez une crème au calendula 2 à 3 fois par jour,
> Changez éventuellement de taille, ou de marque de couche.

À lire aussi sur Onmeda :
> Soigner les fesses rouges de bébé.

La poussée dentaire

Aucun bébé n’y échappe : entre 6 et 30 mois, les dents sortent. Elles poussent sur la gencive, pour la percer. Et cela fait mal ! C’est normal que l’enfant soit agité et pleure.

Les symptômes :
> La gencive se bombe et durcit,
> Une joue chaude (du côté où la dent pousse),
> Un enfant grognon, agité.

La solution homéo :
> Chamomilla Vulgaris 9 CH.

Donnez 3 granules, écrasés dans un linge propre au rouleau à pâtisserie, dont vous déposez la poudre sur la langue de bébé, 3 fois par jour (matin, midi, et soir) jusqu’à ce que la dent sorte.

Si l’enfant a de la fièvre, ajoutez Aconitum Napellus 9 CH, et Podophyllum Peltatum 9 CH en cas de diarrhée (3 granules, 3 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes).

À faire en plus :
> Anesthésiez un peu la douleur avec un hochet « glaçon ».

Les coliques

Ce « mal de ventre » du petit bébé survient plutôt après le repas, et se caractérise par des pleurs qui semblent inconsolables. La digestion est difficile, et bébé a mal (ou est inconfortable). Tout passe après 3 ou 4 mois.
Les symptômes :
Essentiellement, des pleurs par crise et un ventre ballonné (un peu dur au toucher), avec l’émission de gaz.

La solution homéo :
> Nux vomica 9 CH.

Donnez 3 granules, écrasés dans un linge propre au rouleau à pâtisserie, dont vous déposez la poudre sur la langue de bébé, au moment de la crise douloureuse.

À faire en plus :
> Massez le ventre de bébé délicatement dans le sens des aiguilles d’une montre,
> Placez une bouillotte tiède sur le ventre,
> Envisagez avec le pédiatre ou le médecin généraliste un changement de lait.

À lire notre dossier :
> Mon bébé est constipé.

Les régurgitations

Les régurgitations sont courantes avant 3 mois et il n’y a pas lieu de s’affoler si bébé grandit, dort, mange, grossit normalement et que sa courbe de poids suit une évolution normale.
Ces renvois sont essentiellement dus à un manque de tonus du muscle circulaire situé au bas de l’ œsophage. Le haut de l’estomac étant mal fermé, une partie de la tétée remonte.

Les symptômes :
Il peut s’agir d’une petite régurgitation de lait caillé, ou de vomissements plus importants. Ce n’est pas douloureux pour le bébé, (s’il n’y a pas d’autres symptômes associés), mais un peu inconfortable.

La solution homéo :
> Nux vomica 5CH.

Donnez 3 granules écrasés dans un linge propre au rouleau à pâtisserie, dont vous déposez la poudre sur la langue de bébé. Si possible quelques minutes avant la tétée, sinon après. Ce remède sera donné tant que les renvois perdurent.

À faire en plus :
> Ne donnez pas trop de lait à l’enfant pour éviter les trop-pleins (pensez à fractionner les repas),
> Donnez le biberon lentement, avec une tétine bien réglée,
> Après la tétée, gardez le bébé demi-assis (changez-le avant, plutôt qu’après !),
> Testez un lait anti-régurgitation. Le médecin peut conseiller un lait en poudre adapté,
> Donnez le sein ou le biberon dans un endroit calme,
> Ne couchez pas l’enfant juste après la tétée.

À lire notre dossier :
> Mon bébé souffre de régurgitations.


publicité