publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La mésothérapie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. août 2013)

La mésothérapie est une technique médicale qui fut mise au point en 1952, par le Docteur Michel Pistor. Elle est basée sur l'administration répétée de doses faibles de médicaments allopathiques (tous les médicaments utilisés en médecine générale, à l'exception des corticoïdes) ou homéopathiques, sur ou dans la peau, là où le trouble ou la douleur sont ressentis.

Ces médicaments administrés localement sur le mal étant beaucoup plus concentrés, les effets sont plus rapides et efficaces. En outre, les actifs ne se diffusent pas dans le reste du corps, ce qui permet de minimiser les effets secondaires ainsi que la toxicité sur les autres organes (notamment le foie et l'estomac). La peau permet une libération progressive du médicament. Le patient profite ainsi pleinement de l'efficacité des médicaments, sans ses effets négatifs.

Les injections


« Peu, rarement, au bon endroit » : telle est la « devise » du Docteur Pistor, reprise par les professionnels de la mésothérapie. Le dosage, la zone d'injection, mais aussi l'expérience du praticien y sont pour beaucoup dans la réussite du traitement.

Il s'agit d'injections locales peu douloureuses, effectuées à l'aide d'un matériel à usage unique, selon une technique « manuelle » (aiguille et seringue) ou « assistée » (injecteur électronique). Ces injections sont plus ou moins profondes (jamais à plus de 10mm) selon le trouble à traiter. Le mélange injecté ne contient jamais plus de 3 produits, ceux-ci étant connus et recommandés par la Société Française de Mésothérapie (SFM). Toutes les mesures d'hygiène (matériel à usage unique, conditions d'asepsie...) sont prises afin d'éviter toute contamination ou apport de micro-organismes.


publicité