publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'ostéopathie pour nouveau-né : Pleurs du bébé : mal de tête ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. juillet 2013)

En cas d'utilisation de forceps ou de ventouses pour aider le bébé à sortir, les sutures du crâne peuvent se chevaucher, des hématomes peuvent apparaître et une contrainte s'exerce au niveau des vertèbres. C'est ce que le Dr Robert Maigne a appelé le Dérangement Douloureux Intervertébral Mineur (DDIM). Ce DDIM intervient au niveau des vertèbres cervicales hautes et irrite les branches postérieures des nerfs rachidiens en provoquant des maux de tête chez le bébé, comme chez l'adulte d'ailleurs.

Le traitement par ostéopathie chez le bébé a pour objectif de libérer les sutures par mobilisation douce.

Les troubles digestifs


Selon l'ostéopathie, le postulat veut que lors de l'accouchement ou grossesse, le nerf pneumogastrique (qui sort du crâne par sa base) notamment gauche, destiné à l'estomac, aux intestins, ait pu être mécaniquement comprimé et qu'il existe une zone d'irritation.

De la même manière, le nerf phrénique destiné au diaphragme, peut avoir été « irrité » à sa sortie au niveau de la 4ème cervicale et participer ainsi aussi au dysfonctionnement de cette région gastro-oesophagienne.

La prise en charge par l'ostéopathie chez le nouveau-né, consiste à décomprimer la base du crâne, à agir sur les sutures et les vertèbres cervicales.

Une action directe sur l'abdomen peut également être effectuée au niveau de l'estomac du diaphragme et des intestins, grâce à des techniques de mobilisations douces, massage viscéral, repositionnement gastrique, action sur le tissu conjonctif.


publicité