publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Ostéopathie : quand consulter un ostéopathe ?

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. juillet 2013)

© iStock

Selon la définition validée par la Société Internationale d'Ostéopathie (SIO) de Genève et l'Académie d'Ostéopathie de France, l'Ostéopathie est « un art qui consiste à diagnostiquer et à traiter par la main les dysfonctions de la micro-mobilité des tissus du corps humain qui entraînent des troubles pouvant perturber l'état de santé ».

Il s'agit donc d'une discipline exclusivement manuelle ; l'ostéopathe identifie, par le toucher, l'origine physique des différents troubles.

Dans un second temps, la manipulation a pour objectif de corriger le trouble constaté. Ces manipulations et mobilisations ne peuvent être instrumentales, et ne peuvent s'appliquer « en force »

Le champs d'action de l'ostéopathie

Le champ d'action de l'ostéopathie est large, et peut s'appliquer soit à titre préventif, soit à titre curatif. Il recouvre aussi bien les affections douloureuses du squelette que les troubles des viscères.

L'ostéopathie peut en effet agir sur :

  • les structures articulaires et musculaires (pied, genou, hanche, épaule, crâne, colonne vertébrale...),
  • les organes palpables (foie, vessie, intestins...), dans la limite où c'est la fonction, et non la structure, qui est en cause.

Les limites de l'ostéopathie

L'ostéopathie ne peut guérir :

  • les maladies dégénératives (cancer, sclérose en plaque...),
  • les maladies génétiques,
  • les maladies infectieuses et/ou inflammatoires,
  • les fractures.

L'ostéopathie et le sport

Un suivi ostéopathique peut être indiqué chez des sportifs, afin de conserver l'équilibre du corps, et ainsi pratiquer une activité sportive durable. Nombre de sportifs de haut-niveau sont suivis par un ostéopathe, parallèlement à leur médecin et kinésithérapeute.

L'ostéopathie et la grossesse

L'ostéopathie peut également s'intégrer dans le suivi de grossesse, afin de favoriser une meilleure adaptation du corps à ses changements.

L'ostéopathe s'assurera, entre autres, de la mobilité du bassin et de l'axe vertébral de la future maman. Mais attention, un praticien justifiant d'un titre d'ostéopathe ne peut effectuer de manipulations gynéco-obstétricales, ni de touchers pelviens.

L'ostéopathie pour bébé

Certains ostéopathes traitent des bébés, mais attention, il est alors conseillé de s'adresser à des professionnels qui ont, dans ce domaine, une bonne expérience. Et un avis médical doit, au préalable, être demandé pour toutes manipulations du crâne, de la face et de la colonne vertébrale pour un nourrisson de moins de six mois.

Dernière précision concernant une manipulation de la colonne vertébrale : elle ne peut être effectuée par un ostéopathe qu'après un diagnostic établi par un médecin (attestant l'absence de contre-indication à l'ostéopathie).

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS  Ostéopathie & Chiropratique ou Médecine douces !

A lire aussi :

> L'étiopathie : c'est quoi ?
> Sciatique chez la femme enceinte : l'ostéopathie peut aider
> L'ostéopathie aquatique


publicité