publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Traitement homéopathique pour nourrisson : diarrhée et fièvre

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. juillet 2016)

Diarrhée et fièvre : voici deux maux bien fréquents chez les bébés. Voici les conseils homéo pour y remédier !

La diarrhée du nourrisson

Comme il y a un risque important de déshydratation, il est conseillé d’être extrêmement vigilant avec une diarrhée chez un nourrisson.

En gros, s’il n’y a pas d’autres signes associés et que le bébé semble en bonne santé, on peut donner de l’homéopathie pendant une journée, tout en surveillant l’évolution des symptômes (poids, respiration...). Et donner une solution de réhydratation orale achetée en pharmacie.

En revanche il faut consulter, si l’enfant a très soif, qu’il a de la fièvre, une importante diarrhée, des vomissements, ou qu’il pleure sans arrêt, ou est très fatigué.

Les symptômes :
Les selles sont liquides, plus ou moins fréquentes, de couleur jaune-verdâtre ou franchement vertes, avec parfois des aliments non digérés. Le bébé éprouve des douleurs abdominales (il pleure). Il peut être fatigué.

La solution homéo :

  • China rubra 9 CH,
  • Podophyllum Peltatum 5 CH.

En attendant la consultation, ou jusqu’à l’amélioration (pas plus d’une journée, en surveillant l’évolution de l’état général), donnez toutes les heures 3 granules (écrasés dans un linge propre au rouleau à pâtisserie, dont vous déposez la poudre sur la langue de bébé) des deux remèdes en alternance.

À faire en plus :

  • Donnez une solution orale de réhydratation (SRO) que l’on peut acheter en pharmacie sans ordonnance.

 

La fièvre du nourrisson

La fièvre est un symptôme qu’il est difficile d’interpréter. Seul le médecin peut en diagnostiquer la cause (parfois avec l'aide d'examens complémentaires), et soigner la maladie qui la provoque.

Attention, au-dessus d’une certaine température qui est variable d’un enfant à l’autre, il y a un risque de convulsions.
D’une manière générale, il faut consulter - lorsque la fièvre monte au-dessus de 38° C pour un nouveau-né de moins de trois-quatre mois, et au-dessus de 39° C entre quatre mois et deux ans, et de toute façon lorsque le bébé ne semble ne pas aller bien, a d’autres symptômes... même si la température reste assez basse.

Les symptômes :
Une température au-dessus de 38° C par voie rectale.

La solution homéo :

  • Belladonna 9 CH en cas de fièvre avec transpiration,
  • Aconitum Napellus 9 CH en cas de fièvre " sèche ",

Donnez l’un des 2 remèdes, toutes les heures : 3 granules (écrasés dans un linge propre au rouleau à pâtisserie, dont vous déposez la poudre sur la langue de bébé).

À faire en plus :

  • Donnez à boire à volonté.
  • Evitez de trop couvrir l’enfant qui doit être dans une pièce non surchauffée.
  • Rafraîchissez le front du nourrisson avec des compresses d’eau fraîche,
  • Donnez du paracétamol en fonction de son poids,
  • Surveillez bien la survenue éventuelle de tout autre signe (boutons, vomissements...).

   

A lire aussi :
> Mon bébé souffre d'une gastro... que faire ?
> Méningite de l'enfant : savoir réagir !
> Soigner son enfant à l'homéopathie

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans nos FORUMS Maladies infantiles, Santé de Bébé ou Homéopathie !



publicité