publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Traitement homéopathique pour nourrisson : régurgitations et coliques

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. juillet 2016)

Quel traitement homéo pour bébé en cas de coliques ou de régurgitations ?

Les coliques

Ce « mal de ventre » du petit bébé survient plutôt après le repas, et se caractérise par des pleurs qui semblent inconsolables. La digestion est difficile, et bébé a mal (ou est inconfortable). Tout passe après 3 ou 4 mois.

Les symptômes :
Essentiellement, des pleurs par crise et un ventre ballonné (un peu dur au toucher), avec l’émission de gaz.

La solution homéo :
Nux vomica 9 CH.

Donnez 3 granules, écrasés dans un linge propre au rouleau à pâtisserie, dont vous déposez la poudre sur la langue de bébé, au moment de la crise douloureuse.

À faire en plus :

  • Massez le ventre de bébé délicatement dans le sens des aiguilles d’une montre,
  • Placez une bouillotte tiède sur le ventre,
  • Envisagez avec le pédiatre ou le médecin généraliste un changement de lait.

 

Les régurgitations

Les régurgitations sont courantes avant 3 mois et il n’y a pas lieu de s’affoler si bébé grandit, dort, mange, grossit normalement et que sa courbe de poids suit une évolution normale.
Ces renvois sont essentiellement dus à un manque de tonus du muscle circulaire situé au bas de l’ œsophage. Le haut de l’estomac étant mal fermé, une partie de la tétée remonte.

Les symptômes :
Il peut s’agir d’une petite régurgitation de lait caillé, ou de vomissements plus importants. Ce n’est pas douloureux pour le bébé, (s’il n’y a pas d’autres symptômes associés), mais un peu inconfortable.

La solution homéo :
Nux vomica 5CH.

Donnez 3 granules écrasés dans un linge propre au rouleau à pâtisserie, dont vous déposez la poudre sur la langue de bébé. Si possible quelques minutes avant la tétée, sinon après. Ce remède sera donné tant que les renvois perdurent.

À faire en plus :

  • Ne donnez pas trop de lait à l’enfant pour éviter les trop-pleins (pensez à fractionner les repas),
  • Donnez le biberon lentement, avec une tétine bien réglée,
  • Après la tétée, gardez le bébé demi-assis (changez-le avant, plutôt qu’après !),
  • Testez un lait anti-régurgitation. Le médecin peut conseiller un lait en poudre adapté,
  • Donnez le sein ou le biberon dans un endroit calme,
  • Ne couchez pas l’enfant juste après la tétée.

 

 

À lire aussi :
> Mon bébé est constipé
> Les coliques du nourrisson
> Mon bébé souffre de régurgitations

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans nos FORUMS Maladies infantiles, Santé de Bébé ou Homéopathie !



publicité