publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Les yeux qui grattent et homéopathie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. septembre 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

Les yeux qui grattent est un symptôme qui survient assez souvent, surtout au printemps, au moment où les allergies dues aux pollens se révèlent. Différents traitements, différentes solutions sont possibles... Et en homéopathie, des traitements spécifiques peuvent être indiqués quand les yeux grattent.

Mais dans tous les cas, avant d'appliquer tout traitement contre les yeux qui grattent, il est recommandé de prendre l'avis d'un médecin. Un examen clinique des yeux est indispensable pour établir, dans un premier temps, un diagnostic précis.

Les yeux qui grattent (ou une irritation oculaire) sont plus ou moins associés à ces symptômes :

  • un oeil rouge,
  • une sensation de brûlure,
  • des picotements, des larmoiements, des tiraillements
  • une impression d'avoir une poussière/un grain de sable dans l'oeil,
  • une gêne oculaire, une fatigue oculaire,
  • des paupières gonflées et/ou collées,
  • une sécheresse oculaire.

En homéopathie, le traitement principal contre les yeux qui grattent est surtout composé de ces médicaments :

Apis Mellifica 15 CH : ce traitement est indiqué en cas de conjonctivite avec oedème palpébral, de douleurs piquantes voire brûlantes, améliorées par l'application de froid.
Posologie : 5 granules toutes les 15 minutes, à espacer selon l'amélioration des signes.

Euphrasia Officinalis 5 CH : proposé en cas de sensation de brûlures oculaires avec des larmoiements abondants et irritants. Et quand ces symptômes sont aggravés par la chaleur ou la lumière.
Posologie : 5 granules toutes les heures, à espacer selon l'amélioration des signes.

A noter qu'en pharmacie, on peut trouver un traitement homéopathique ("spécialité") contre les yeux qui grattent aux origines diverses. Demandez l'avis à votre pharmacien :
Homeoptic collyre unidoses® : est « un médicament homéopathique traditionnellement utilisé chez l'adulte et l'enfant à partir d'un an, en cas d'irritation ou de gêne oculaire d'origines diverses (effort visuel soutenu, bain de mer ou de piscine, fatigue oculaire, atmosphère enfumée, etc.) ».
Posologie : 1 à 2 gouttes dans chaque oeil, 2 à 6 fois par jour. Cesser le traitement dès la disparition des symptômes.



publicité