publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

ABELCET 5 mg/mL

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Amphotéricine B
laboratoire: Acino France

Suspension à diluer pour perfusion IV
Boîte de 10 Flacons de 20 ml
Toutes les formes

Indication

Traitement des aspergilloses et des candidoses systémiques :
- chez les sujets ayant développé une insuffisance rénale sous amphotéricine B définie par :
. l'élévation de la créatininémie au-dessus de 220 micromol/L ou,
. l'abaissement de la clairance de la créatinine au-dessous de 25 ml/min ;
- en cas d'altération préexistante et persistante de la fonction rénale définie par :
. la créatininémie supérieure à 220 micromol/L ou,
. la clairance de la créatinine inférieure à 25 ml/min.

Posologie ABELCET 5 mg/mL Suspension à diluer pour perfusion IV Boîte de 10 Flacons de 20 ml

- Abelcet est une suspension stérile apyrogène à diluer pour perfusion intraveineuse uniquement.
- La dose recommandée est de 5,0 mg/kg/jour pendant 14 à 21 jours. Abelcet doit être administré par perfusion intraveineuse à un débit de 2,5 mg/kg/heure.
- Compte tenu des risques allergiques, une dose-test initiale de 1,0 mg doit être administrée en IV lente (15 min) pour mettre en évidence une sensibilité.
- En cas d'aggravation de la fonction rénale sous Abelcet, la poursuite du traitement doit être discutée en fonction du rapport bénéfice/risque estimé. En l'absence de schéma validé d'adaptation posologique, il est proposé d'abaisser les doses d'Abelcet à 2,5 mg/kg de manière transitoire, ou d'espacer temporairement les perfusions.
- Dans l'état actuel des connaissances, aucun schéma ne permet cependant de garantir à la fois l'efficacité et l'innocuité du traitement.
- On peut utiliser un filtre sur la ligne de perfusion pour perfuser Abelcet. Le diamètre des pores ne devra pas être inférieur à 5,0 microns.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Abelcet est contre-indiqué chez les patients présentant une hypersensibilité connue à l'un des constituants.
DECONSEILLE :
Ce médicament est généralement déconseillé avec le sultopride (voir rubrique interactions).

Effets indésirables Abelcet

- Les effets secondaires qui ont été rapportés avec l'amphotéricine B conventionnelle peuvent survenir avec Abelcet.
- Une prémédication (par ex : avec paracétamol) peut être administrée pour prévenir la survenue des effets secondaires liés à la perfusion. Les principaux effets indésirables rencontrés incluent frissons, fièvre, nausée et vomissements.
- Généraux :
Fièvre (quelquefois accompagnée de frissons apparaissant habituellement 15 à 20 minutes après le début du traitement), malaise, perte de poids, flush.
- Gastro-intestinaux :
Anorexie, nausées, vomissements, diarrhée, dyspepsie, douleurs gastriques.
- Hématologiques :
Anémie normochrome normocytaire, agranulocytose, défauts de coagulation, thrombocytopénie, leucopénie, éosinophilie.
- Locaux :
Douleur au point d'injection avec ou sans phlébite ou thrombophlébite.
- Locomoteurs :
Douleurs généralisées, incluant des douleurs musculaires et articulaires.
- Neurologiques :
Céphalées, convulsions, perte d'audition, bourdonnements d'oreilles, vertiges transitoires, troubles de la vision ou diplopie, neuropathies périphériques, autres symptômes neurologiques. Des cas exceptionnels de leuco-encéphalopathies ont été rapportés le plus souvent chez des sujets ayant subi une irradiation corporelle totale.
- Rénaux :
Altérations de la fonction rénale : azotémie, augmentation de la créatinine sérique, hypokaliémie, hypomagnésémie, hyposthénurie, acidose tubulaire distale et néphrocalcinose histologique voire insuffisance rénale permanente si administration de doses totales importantes.
- Allergiques :
Réactions anaphylactiques.
- Cardiovasculaires :
Arrêt cardiaque, arythmies (fibrillations ventriculaires), insuffisance cardiaque, hypertension, hypotension, choc.
- Dermatologiques :
Rash, en particulier maculopapuleux, prurit.
- Pulmonaires :
Dyspnée, bronchospasme, oedème pulmonaire non cardiogénique.



publicité