publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

ADREVIEW [123I] 74 MBq/mL

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Produits diagnostiques ou autres produits thérapeutiques
principes actifs: [I123] sous forme d'Iobenguane, m-iodobenzylguanidine sulfate
laboratoire: GE Healthcare Sas

Solution injectable
Conteneur blindé de 1 Flacon multidose de 10 ml
Toutes les formes

Indication

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.

1.1 Oncologie:

· Scintigraphie des tumeurs des tissus dérivés de la crête neurale embryonnaire, telles que les phéochromocytomes, les paragangliomes, les chémodectomes et les neurogangliomes.

· Détection, classification et suivi après traitement des neuroblastomes.

· Evaluation de la captation de l'iobenguane lorsqu'une utilisation thérapeutique est envisagée.

· Recherche d'une hyperplasie médullosurrénalienne.

1.2 Cardiologie: appréciation de l'innervation sympathique du myocarde.

Adultes:

Adreview est un médicament radiopharmaceutique indiqué pour l'appréciation de l'innervation sympatique du myocarde en tant qu'indicateur pronostique du risque de progression de l'insuffisance cardiaque symptomatique, des événements arythmiques potentiellement mortels, ou du décès d'origine cardiaque chez les patients insuffisants cardiaques en classe II ou III de la classification NYHA et en dysfonctionnement ventriculaire gauche.

Posologie ADREVIEW [123I] 74 MBq/mL Solution injectable Conteneur blindé de 1 Flacon multidose de 10 ml

1 Oncologie

Chez l'enfant, la solution injectable d'iobenguane (123I) sera administrée en oncologie aux doses suivantes:

Poids en kg

Activité en MBq

Poids en kg

Activité en MBq

3

80

36

224

4

80

38

236

6

80

40

248

8

80

42

256

10

80

44

268

12

88

46

280

14

100

48

288

16

112

50

300

18

124

52

316

20

136

54

316

22

148

56

336

24

160

58

336

26

172

60

356

28

180

62

356

30

192

64

376

32

204

66

376

34

216

68

392

EANM Dosage card Version 1.5.2008.

· Chez l'adulte, l'activité recommandée en oncologie est de 200 à 400 MBq mais des activités plus élevées peuvent s'avérer nécessaires.

· Chez la personne âgée: il n'y a pas lieu d'adapter l'activité administrée.

Méthode d'administration

L'iobenguane (123I) est administrée par injection intraveineuse lente sur plusieurs minutes.

Instructions pour la préparation des radiopharmaceutiques voir rubrique Instructions pour l'utilsation, la manipulation et l'élimination

Acquisition des images:

Tumeurs des tissus dérives de la crête neurale

Les scintigraphies du corps entier et/ou des images centrées sur les organes cibles, et/ou des images tomoscintigraphiques (SPECT) peuvent être réalisées 24 heures après l'administration de l'iobenguane (123I) et éventuellement répétées à 48 heures.

2 Cardiologie

Posologie

· Chez l'adulte, l'activité recommandée pour l'innervation sympathique du myocarde est de 200 à 400 MBq.

· Chez la personne âgée : il n'y a pas lieu d'adapter l'activité administrée.

Méthode d'administration

Voir rubrique Posologie et mode d'administration.1

Acquisition des images:

A ppréciation de l'innervation sympathique du myocarde.

Les scintigraphies planaires du thorax peuvent être réalisées à 15+5 minutes et à 4+0,5 heures après l'administration d'Adreview suivies si nécessaire d'images SPECT.

Contre indications

· Hypersensibilité connue au principe actif ou à l'un des excipients

· En raison de la présence d'alcool benzylique, ce médicament est contre-indiqué chez les prématurés et nouveau-nés à terme.

Effets indésirables Adreview [123i]

Dans quelques rares cas, des effets secondaires peuvent être observés: rougeur, urticaire, nausées, frissons et autres symptômes de réactions anaphylactiques.

Si le produit est administré trop rapidement, on peut observer des palpitations, une dyspnée, des bouffées de chaleur, une hypertension transitoire et des crampes abdominales, pendant ou immédiatement après l'injection. Ces symptômes disparaissent dans l'heure qui suit leur apparition.

Pour chaque patient, l'exposition aux radiations ionisantes doit être justifiée par le bénéfice attendu. L'activité administrée doit correspondre à la plus faible dose de radiations possible compatible avec l'obtention de l'information diagnostique escomptée. L'exposition aux radiations ionisantes peut théoriquement induire des cancers et/ou des anomalies héréditaires. Dans le cas d'examen de médecine nucléaire à visée diagnostique, il est généralement considéré que la fréquence de ces risques est négligeable du fait des faibles doses de radiations délivrées.

La plupart des examens de médecine nucléaire délivrent une dose efficace inférieure à 20 mSv. Des doses plus élevées peuvent être justifiées dans certains cas.

Adreview [123i] existe aussi sous ces formes

Adreview [123i]



publicité