publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

ALFALASTIN 1 g/30 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 10.11.2005

Médicament générique du Classe thérapeutique: Hémostase et sang
principes actifs: Alpha 1-antitrypsine
laboratoire: L.F.B

Poudre et solvant pour solution injectable
Boîte de 1 Flacon de poudre + flacon de solvant de 30 ml
Toutes les formes

Indication

Ce médicament est indiqué dans le traitement substitutif des formes graves de déficit primitif en alpha 1-antitrypsine chez les sujets de phénotype PiZZ ou PiSZ avec emphysème pulmonaire.

Posologie ALFALASTIN 1 g/30 ml Poudre et solvant pour solution injectable Boîte de 1 Flacon de poudre + flacon de solvant de 30 ml

Posologie :
- Le traitement est à mettre en oeuvre le plus tôt possible à partir du moment où se manifestent les premiers signes d'emphysème.
- Ce traitement est à poursuivre :
. soit de façon continue surtout en cas d'emphysème très évolutif,
. soit par cures discontinues lors des poussées infectieuses bronchopulmonaires.
- L'exposition continue ou récurrente à des aérocontaminants susceptibles d'accroître la charge protéasique intrapulmonaire est le seul facteur connu de développement de l'emphysème. L'arrêt du tabac est donc impératif et la protection du sujet à l'égard d'éventuels aérocontaminants professionnels est fortement recommandée.
- Une dose de 60 mg/kg d'ALFALASTIN, injectée une fois par semaine, par voie intraveineuse, permet d'obtenir un taux plasmatique suffisant d'alpha 1-antitrypsine comparable à celui des sujets non déficitaires.
- Des dosages d'alpha 1-antitrypsine doivent être effectués chez le malade traité une fois par mois pendant les six premiers mois du traitement puis ultérieurement tous les trois à quatre mois. Les doses à injecter seront éventuellement corrigées de façon à obtenir le maintien d'un taux plasmatique minimum de 0,50 à 0,70 g/litre.
Mode et voie d'administration :
- ALFALASTIN est une poudre à reconstituer extemporanément avec de l'eau pour préparations injectables, selon les modalités décrites dans le paragraphe instructions pour l'utilisation, la manipulation et l'élimination.
- ALFALASTIN doit être injecté exclusivement par voie intraveineuse, en une seule fois, immédiatement après reconstitution, sans dépasser un débit de 4 ml/mn.
- La solution est claire ou légèrement opalescente. Ne pas utiliser de solution trouble ou contenant un dépôt.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Hypersensibilité connue à l'un des constituants de la préparation.
DECONSEILLE :
L'innocuité d'ALFALASTIN chez la femme enceinte n'a pas été évaluée par des essais cliniques contrôlés. L'expérimentation animale est insuffisante pour établir la sécurité vis-à-vis de la reproduction, du déroulement de la grossesse, du développement de l'embryon ou du foetus et du développement post-natal. Par conséquent, ALFALASTIN ne sera prescrit qu'en cas de nécessité absolue au cours de la grossesse et de l'allaitement.

Effets indésirables Alfalastin

- Il n'a pas été rapporté d'effets indésirables à ce jour, cependant l'expérience clinique est limitée.
- En cas d'allergie ou de réaction anaphylactique, l'administration devra être interrompue immédiatement. En cas de choc, le traitement symptomatique de l'état de choc devra être instauré.



publicité