publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

ALFUZOSINE LP ISOMED 10 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Xatral LP
Classe thérapeutique: Urologie néphrologie
principes actifs: Alfuzosine
laboratoire: Plus Pharmacie

Comprimé à libération prolongée
Boîte de 30
Toutes les formes
12,99€* (remboursé à 30%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 13,81 €
Tous les génériques

Indication

· Traitement des symptômes fonctionnels de l'hypertrophie bénigne de la prostate.

· Traitement adjuvant au sondage vésical dans la rétention aiguë d'urine liée à l'hypertrophie bénigne de la prostate.

Posologie ALFUZOSINE LP ISOMED 10 mg Comprimé à libération prolongée Boîte de 30

Voie orale.

Le comprimé doit être avalé entier avec un verre d'eau ( voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi ).

La posologie recommandée est de 1 comprimé à 10 mg par jour, à prendre immédiatement après le repas du soir.

Traitement adjuvant au sondage vésical dans la rétention aiguë d'urine liée à l'hypertrophie bénigne de la prostate:

La posologie recommandée est de 1 comprimé à 10 mg par jour, à prendre après le repas, à partir du premier jour de cathétérisme urétral.

Le traitement est administré pendant 3 à 4 jours dont 2 à 3 jours lors de la mise sous cathéter et 1 jour après le retrait de celui-ci.

Contre indications

Ce produit ne doit pas être administré dans les situations suivantes :

· hypersensibilité à l'alfuzosine et/ou à l'un des autres composants ;

· hypotension orthostatique ;

· insuffisance hépatique ;

· insuffisance rénale sévère (clairance de la créatinine < 30 ml/min) ;

· association avec le ritonavir ;

· association aux inhibiteurs puissants du CYP3A4 (voir section Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).

Effets indésirables Alfuzosine LP Isomed

Classification des fréquences attendues :

Fréquent (≥1 % - <10 %); Peu fréquent (≥0.1 % - <1 %); Très rare (<0.01 %).

Affections du système nerveux :

· Fréquent: étourdissement, sensations vertigineuses, malaise, céphalées ;

· Peu fréquent: vertiges, somnolence.

Affections cardiaques :

· Peu fréquent: tachycardie, palpitations, hypotension orthostatique, syncope ;

· Très rare: angine de poitrine chez les patients ayant des antécédents de troubles coronariens ( voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi ).

Affections respiratoires, thoraciques et mediastinales :

· Peu fréquent: congestion nasale.

Affections gastro-intestinales :

· Fréquent: nausées, douleurs abdominales.

· Peu fréquent: diarrhée, sécheresse buccale.

Affections de la peau et du tissu sous-cutané :

· Peu fréquent: éruptions cutanées, prurit ;

· Très rare: urticaire, oedème angioneurotique.

Troubles généraux :

· Fréquent: asthénie.

· Peu fréquent: flushs, oedèmes, douleurs thoraciques ( voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi ).

Affections hépato-biliaires :

· Fréquence inconnue: atteinte hépatocellulaire, hépatite cholestatique.

Affections des organes de reproduction et du sein :

· Fréquence inconnue: priapisme.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr.



publicité