publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

ALLI 60 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 11.05.2011

Médicament générique du Classe thérapeutique: Métabolisme et nutrition
principes actifs: Orlistat
laboratoire: Glaxo Group Ltd

Gélule
Etui de 1 Flacon de 42
Toutes les formes

Indication

alli est indiqué en association à un régime modérément hypocalorique et pauvre en graisses, dans le traitement du surpoids (Indice de Masse Corporelle (IMC) ≥ 28 kg/m ²) chez l'adulte,

Posologie ALLI 60 mg Gélule Etui de 1 Flacon de 42

Adultes

La posologie recommandée pour alli est d'une gélule de 60 mg à prendre trois fois par jour. La gélule doit être prise avec de l'eau immédiatement avant, pendant ou jusqu'à une heure après chacun des principaux repas. Si un repas est sauté ou ne contient pas de graisses, la prise d'orlistat doit être supprimée. Ne pas prendre plus de 3 gélules à 60 mg par 24 heures.

Le traitement ne doit pas dépasser 6 mois.

Les patients n'ayant pas perdu de poids au bout de 12 semaines de traitement par alli doivent consulter leur médecin ou un pharmacien. Il peut être nécessaire d'arrêter le traitement.

Le régime alimentaire et l'exercice physique sont des parties importantes d'un programme de perte de poids. Il est recommandé d'instaurer un régime alimentaire et un programme d'exercices physiques avant le début du traitement par alli.

Lors du traitement par l'orlistat, le patient doit suivre un régime alimentaire bien équilibré sur le plan nutritionnel, modérément hypocalorique, contenant environ 30 % de calories provenant des lipides (exemple : dans un régime à 2 000 kcal/jour, cette proportion correspond à < 67 g de lipides). L'apport journalier en lipides, glucides et protéines doit être réparti sur les trois principaux repas.

Le patient doit continuer à suivre le régime alimentaire et le programme d'exercices physiques après l'arrêt du traitement par alli.

Populations spéciales

alli ne doit pas être utilisé chez l'enfant et l'adolescent de moins de 18 ans compte-tenu de l'insuffisance de données concernant son efficacité et sa tolérance.


Les données sur l'utilisation de l'orlistat chez des personnes âgées sont limitées.

L'effet de l'orlistat n'a pas été étudié chez des insuffisants hépatiques et/ou rénaux.

Toutefois, comme l'absorption de l'orlistat est minime, aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez le sujet âgé ou chez l'insuffisant hépatique et/ou rénal.

Contre indications

• Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients

• Traitement concomitant par la ciclosporine (voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions)

• Syndrome de malabsorption chronique

• Cholestase

• Grossesse (voir rubrique Grossesse et allaitement)

• Allaitement (voir rubrique Grossesse et allaitement)

• Traitement concomitant par la warfarine ou un autre anticoagulant oral (voir rubriques Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions et Effets indésirables)

Effets indésirables Alli

Les effets indésirables de l'orlistat sont essentiellement d'ordre gastro-intestinal et liés à l'effet pharmacologique du médicament, qui s'oppose à l'absorption des graisses ingérées.

Les effets indésirables gastro-intestinaux identifiés lors d'essais cliniques d'une durée de 18 mois à 2 ans avec l'orlistat 60 mg ont été généralement modérés et transitoires. Ils sont généralement survenus au début du traitement (au cours des trois premiers mois) et la majorité des patients n'en a présenté qu'un seul épisode. Le suivi d'un régime alimentaire pauvre en graisses diminue la probabilité de survenue des effets indésirables gastro-intestinaux (voir rubrique Mises en garde spéciales et précautions d'emploi).

Les evenements indésirables sont classés ci-dessous par classe de système d'organe et par fréquence. Les fréquences sont définies de la manière suivante : très fréquent (≥1/10), fréquent (≥1/100, <1/10), peu fréquent (≥1/1,000, <1/100), rare (≥1/10,000, <1/1,000) et très rare (<1/10,000), fréquence inconnue (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).

Les fréquences des effets indésirables enregistrés après commercialisation de l'orlistat sont inconnues, car ces effets ont été rapportés de manière spontanée sans connaissance de la taille de la population traitée.

Au sein de chaque catégorie de fréquence, les effets indésirables sont présentés par ordre décroissant de gravité.

Classe de système d'organe et fréquence

Evènement/effet indésirable

Affections hématologiques et du système

lymphatique

Fréquence inconnue :

Diminution du taux de prothrombine et

augmentation de l'INR (voir rubriques Contre-indications et Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions)

Affections du système immunitaire

Fréquence inconnue :

Réactions d'hypersensibilité, y compris réaction

anaphylactique, bronchospasme, angio-oedème,

prurit, rash, urticaire

Affections psychiatriques

Fréquent:

Anxiété

Affections gastro-intestinales

Très fréquent :

Taches huileuses

Flatulences avec suintement

Selle impérieuse

Selles grasses et huileuses

Emission huileuse

Flatulence

Selles molles

Fréquent :

Douleurs abdominales

Incontinence fécale

Selles liquides

Selles frequentes

Fréquence inconnue :

Diverticulite

Hémorragie rectale modérée (voir rubrique Mises en garde spéciales et précautions d'emploi)

Affections hépatobiliaires

Fréquence inconnue :

Hépatite

Cholélithiase

Augmentation des transaminases et des

phosphatases alcalines

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Fréquence inconnue :

Eruption bulleuse

Le traitement par l'orlistat est susceptible d'induire de l'anxiété par anticipation des réactions indésirables digestives ou à la suite de celles-ci.



publicité