publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
12/04/2016

KRYPTOGAS Générateur de Rubidium [81 Rb]/krypton [81m Kr] pour élution par l'air de 1 générateur de 150 à 1000 MBq

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Produits diagnostiques ou autres produits thérapeutiques
principes actifs: 81mKr-Krypton gaz
laboratoire: GE Healthcare Sas

Générateur radiopharmaceutique
Toutes les formes

Indication

- Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
- Etude de la ventilation pulmonaire.
- En raison des faibles doses de radiation délivrées, ce produit est particulièrement indiqué pour les examens pratiqués en pédiatrie.
- Combiné avec la scintigraphie pulmonaire de perfusion, la scintigraphie au krypton-81m est utilisée dans le diagnostic des embolies pulmonaires.
- Ces études couplées de ventilation [81mKr] et de perfusion (au moyen de macro-agrégats marqués au [99mTc] sont possibles grâce à la différence d'énergie des rayonnements gamma émis par [81mKr] et [99mTc].

Posologie KRYPTOGAS Générateur de Rubidium [81 Rb]/krypton [81m Kr] pour élution par l'air de 1 générateur de 150 à 1000 MBq

- Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
- Etude de la ventilation pulmonaire.
- En raison des faibles doses de radiation délivrées, ce produit est particulièrement indiqué pour les examens pratiqués en pédiatrie.
- Combiné avec la scintigraphie pulmonaire de perfusion, la scintigraphie au krypton-81m est utilisée dans le diagnostic des embolies pulmonaires.
- Ces études couplées de ventilation [81mKr] et de perfusion (au moyen de macro-agrégats marqués au [99mTc] sont possibles grâce à la différence d'énergie des rayonnements gamma émis par [81mKr] et [99mTc].

Contre indications

- Grossesse : les examens faisant appel aux radionucléides effectués chez les femmes enceintes entraînent une certaine dose de radiation pour le foetus. Ils ne seront donc réalisés pendant la grossesse que pour des raisons impératives et après avoir évalué les bénéfices attendus par rapport aux risques encourus par la mère et le foetus.
- Allaitement : avant d'administrer un produit radiopharmaceutique à une femme en période d'allaitement, il faut envisager la possibilité de retarder l'examen jusqu'à la fin de l'allaitement, ou de choisir un autre produit radiopharmaceutique plus approprié, compte tenu de l'éventuelle présence de radioactivité dans le lait. Si en période d'allaitement, l'administration du gaz krypton-81m s'avère indispensable, il n'est cependant pas nécessaire d'interrompre l'allaitement.

Effets indésirables Kryptogas

- Pour tout patient, l'exposition aux radiations ionisantes doit être justifiée par le bénéfice diagnostique attendu. La radioactivité administrée doit être telle que l'irradiation qui en découle soit aussi faible que possible en gardant à l'esprit la nécessité d'obtenir le diagnostic requis.
- L'exposition aux radiations ionisantes peut potentiellement induire des cancers ou développer des tares héréditaires. Les examens de médecine nucléaire effectués à des fins de diagnostic utilisent des activités tellement réduites que la possibilité de provoquer ces effets indésirables est extrêmement faible.
- Pour la plupart des examens de médecine nucléaire, la dose de radiation délivrée (Equivalent de Dose Efficace) est inférieure à 20 mSv. Des doses plus fortes peuvent être justifiées dans certaines circonstances cliniques.
- Aucun effet indésirable n'a été observé après administration de ce produit.



publicité