publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

AMILORIDE HYDROCHLOROTH. TEVA 5 mg/50 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Moduretic
Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Amiloride, Hydrochlorothiazide
laboratoire: Teva Sante

Comprimé
Boîte de 30
Toutes les formes
2,42€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 3,24 €
Tous les génériques

Indication

- Oedèmes d'origine cardiaque.
- Hypertension artérielle.
- Ascite et oedèmes des cirrhotiques.

Posologie AMILORIDE HYDROCHLOROTH. TEVA 5 mg/50 mg Comprimé Boîte de 30

Réservé à l'adulte.
- Oedèmes cardiaques : on doit commencer le traitement AMILORIDE HYDROCHLOROTHIAZIDE TEVA 5 mg/50 mg, à raison de 1 ou 2 comprimés par jour. Cette posologie peut être augmentée mais ne doit pas dépasser 4 comprimés par jour. La posologie optimale est déterminée en fonction de la réponse diurétique et du taux de potassium sérique. Une fois la diurèse déclenchée on peut tenter de réduire la posologie en vue d'un traitement d'entretien et administrer le médicament sur un mode discontinu.
- Hypertension artérielle : la posologie habituelle est de 1 ou 2 comprimés par jour en une ou plusieurs prises. La dose quotidienne peut être augmentée mais ne doit pas dépasser 4 comprimés.
Lorsqu'il est associé à d'autres antihypertenseurs, AMILORIDE HYDROCHLOROTHIAZIDE TEVA 5 mg/50 mg peut avoir un effet additif ou potentialiser leur action, il peut alors être nécessaire de réduire la posologie de ces derniers.
- Ascite des cirrhotiques (voir précautions d'emploi) : on doit commencer le traitement par de petites doses d'AMILORIDE HYDROCHLOROTHIAZIDE TEVA 5 mg/50 mg (1 comprimé une fois par jour). La posologie peut être augmentée progressivement jusqu'au déclenchement d'une diurèse efficace. La posologie d'AMILORIDE HYDROCHLOROTHIAZIDE TEVA 5 mg/50 mg ne doit pas dépasser 4 comprimés par jour.
. La posologie du traitement d'entretien peut être plus faible que celle nécessaire au déclenchement de la diurèse. On peut donc tenter une réduction des doses quotidiennes lorsque le poids du malade s'est stabilisé.
. Une progression graduelle de la perte de poids est particulièrement souhaitable chez les cirrhotiques afin de diminuer le risque d'effets secondaires induits par le traitement diurétique.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Ce médicament ne doit jamais être utilisé en cas de :
. hypersensibilité à l'amiloride, à l'hydrochlorothiazide ou aux sulfamides ;
. hyperkaliémie : la spécialité ne doit pas être utilisée lorsque le taux de potassium sérique est élevé (supérieur à 5,5 mmol/litre) ;
. encéphalopathie hépatique ;
. insuffisance rénale modérée à sévère ;
. association au potassium (sels), aux diurétiques hyperkaliémiants sauf s'il existe une hypokaliémie (voir interactions).
- En raison de la présence de lactose ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.
DECONSEILLE :
- Grossesse : en raison de la présence d'un diurétique thiazidique, l'utilisation de cette association pendant la grossesse est déconseillée. En règle générale, l'administration de diurétiques thiazidiques et apparentés doit être évitée chez la femme enceinte et ne jamais constituer le traitement des oedèmes physiologiques de la grossesse. Les diurétiques peuvent, en effet, entraîner une ischémie foetoplacentaire, avec un risque d'hypotrophie foetale. Par ailleurs, dans de rares cas, des thrombocytopénies néonatales sévères ont été rapportées. Les diurétiques restent néanmoins un élément essentiel du traitement des oedèmes d'origine cardiaque, hépatique et rénale survenant chez la femme enceinte.
- Allaitement : l'allaitement est déconseillé (manque de données et/ou passage dans le lait maternel).
- Associations déconseillées : médicaments non anti-arythmiques donnant des torsades de pointes (astémizole, bépridil, diphémanil, érythromycine IV, halofantrine, pentamidine, sparfloxacine, sultopride, vincamine) ; ciclosporine, tacrolimus ; inhibiteurs de l'enzyme de conversion (sauf s'il existe une hypokaliémie) ; antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II (sauf s'il existe une hypokaliémie) ; lithium.

Effets indésirables Amiloride Hydrochloroth. Teva

LIES A L'ASSOCIATION D'HYDROCHLOROTHIAZIDE ET DE CHLORHYDRATE D'AMILORIDE :
- Cette association est en règle générale bien tolérée et des effets indésirables significatifs n'ont pas souvent été rapportés.
- Le risque d'hyperkaliémie (K+ > 5,5 mEq/L) sous cette association est d'environ 1,2% chez les patients sans insuffisance rénale ou diabète sucré.
- Des effets secondaires mineurs attribués au chlorhydrate d'amiloride ont été assez souvent rapportés (environ 20%) mais la relation de cause à effet avec le médicament est restée incertaine.
- Nausées, anorexie, douleurs abdominales, ballonnement abdominal, et rashs cutanés peu graves ont été notifiés et sont probablement dus à l'amiloride.
- Les autres effets secondaires rapportés sous cette association sont en règle générale ceux rencontrés lors des augmentations de diurèse, ou des traitements thiazidiques ou ceux relatifs à la maladie sous-jacente ayant justifié le traitement.
- Les essais cliniques ne montrent pas que l'association amiloride hydrochlorothiazide augmente le risque d'effets indésirables par rapport à chaque composant donné isolément.
- Sous cette association ont été rapportés :
. céphalées, faiblesse musculaire, fatigue, asthénie, malaises, douleurs thoraciques et lombaires ;
. arythmie, tachycardie, hypotension orthostatique, angor, signes d'intoxication digitalique ;
. anorexie, nausées, vomissements, diarrhée, constipation, douleurs abdominales, hémorragies gastro-intestinales, troubles de l'appétit, ballonnement abdominal, soif, hoquet ;
. élévation de la kaliémie (> 5,5 mmol/L), goutte, déshydratation avec hypovolémie, hyponatrémie justifiant la réduction de posologie ou l'arrêt du traitement ;
. rash, prurit, bouffées vasomotrices ;
. douleurs des jambes, crampes musculaires, douleurs articulaires ;
. étourdissements, vertiges, paresthésies, léthargie ;
. insomnie, nervosité, confusion mentale, dépression, somnolence ;
. dyspnée ;
. troubles visuels transitoires, congestion nasale, dysgueusie ;
. impuissance, dysurie, nycturie, incontinence.
- En raison de la présence de laque aluminique de jaune orangé S, risques de réactions allergiques.
D'AUTRES EFFETS INDESIRABLES ONT ETE RAPPORTES AVEC CHACUN DES COMPOSANTS DE L'ASSOCIATION :
- Avec le chlorhydrate d'amiloride :
. anomalies de la fonction hépatique,
. activation d'ulcère gastroduodénal probablement préexistant,
. sécheresse de la bouche,
. anémie aplasique, neutropénie,
. un bloc auriculoventriculaire complet est apparu chez un patient déjà atteint d'un bloc incomplet.
- Avec l'hydrochlorothiazide :
. choc anaphylactique, fièvre,
. angéite nécrosante,
. hépatite cholestatique, pancréatite.
En cas d'insuffisance hépatique, possibilité de survenue d'encéphalopathie hépatique (voir mises en garde et contre-indications).
. glycosurie, hyperglycémie, hyperuricémie,
. photosensibilisation, hypersialorrhée, urticaire,
. peau et tissus sous-cutanés : des cas de réaction de photosensibilité ont été rapportés (voir rubrique mises en garde et précautions d'emploi),
. syndrome des jambes sans repos,
. détresse respiratoire, pneumonie,
. vision trouble transitoire, xanthopsie,
. agranulocytose, anémie aplasique, anémie hémolytique, leucopénie, purpura, thrombopénie.
- Que les effets secondaires soient modérés ou graves, il faut réduire la posologie de l'association ou interrompre le traitement.



publicité