publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

AMYCOR 1 %

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Dermatologie
principes actifs: Bifonazole
laboratoire: Merck Sante

Poudre pour application locale
Flacon poudreur de 15 g
Toutes les formes
3,91€* (remboursé à 30%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 4,73 €

Indication

La forme AMYCOR 1 POUR CENT est adaptée au traitement local des mycoses cutanéomuqueuses :
des grands plis et des petits plis, plus particulièrement associées à une macération.
1. Candidoses :
- Les candidoses rencontrées en clinique humaine sont habituellement dues à candida albicans. Cependant la mise en évidence d'un Candida sur la peau ne peut constituer en soi une indication.
- Traitement des intertrigos :
. génitaux-cruraux, anaux et périanaux ;
. sous-mammaires ;
. interdigitaux.
- Dans certains cas, il est recommandé de traiter simultanément le tube digestif.
2. Dermatophyties :
- Traitement des intertrigos génitaux et cruraux.
- Traitement des intertrigos des orteils (pied d'athlète), prophylaxie des rechutes.

Posologie AMYCOR 1 % Poudre pour application locale Flacon poudreur de 15 g

- AMYCOR poudre sera appliquée une fois par jour, matin ou soir, après toilette et séchage de la peau. La durée du traitement est fonction des organismes infectants et des sites d'infection.
- Généralement :
. 3 semaines pour les dermatophytoses,
. 2 à 3 semaines pour les candidoses,
. dans la prophylaxie des rechutes (pied d'athlètes intertrigos inter-orteils) : 1 application par jour sur les pieds et dans les chaussures pendant 6 mois.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Hypersensibilité à un antimycosique du groupe des imidazolés ou à un composant de la poudre.
DECONSEILLE :
Grossesse : bien qu'aucun effet tératogène n'ait été observé au cours des études animales, il est recommandé de ne pas administrer ce produit au cours du premier trimestre de la grossesse.

Effets indésirables Amycor

Quelques signes d'irritation locale (prurit, brûlure, érythème) et de dyshidrose ont été rapportés, le plus souvent modérés et transitoires ; ils cèdent spontanément à l'arrêt du traitement.



publicité