publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

ANAHELP 1 mg/1 mL

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 29.04.2009

Médicament générique du Classe thérapeutique: Allergologie
principes actifs: Adrénaline
laboratoire: Stallergenes

Solution injectable (IM/SC)
Trousse d'urgence de 1 Seringue préremplie de 1 ml
Toutes les formes
9,01€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 9,83 €

Indication

Pour l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans :
Traitement d'urgence des symptômes du choc anaphylactique ou anaphylactoïde provoqué par un médicament ou par une piqûre d'hyménoptère (frelon, guêpe, abeille).
Dans les situations où le pronostic vital est en jeu l'adrénaline peut être utilisée, même chez les patients sensibles aux sulfites.

Posologie ANAHELP 1 mg/1 mL Solution injectable (IM/SC) Trousse d'urgence de 1 Seringue préremplie de 1 ml

- Injection par voie sous-cutanée ou intramusculaire, de préférence dans la face antérolatérale de la cuisse.
- Eventuellement, pose du garrot suivant mode d'emploi.
- ANAHELP doit être impérativement prescrit par un praticien qui doit revoir en détail avec son patient la notice d'emploi pour s'assurer que ce dernier comprend correctement les indications et conditions d'utilisation du dispositif.
- L'enlèvement d'une ailette permet le dégagement d'une petite portion du piston et l'injection de 0,25 ml d'adrénaline.
- La dose usuelle est de 0,01 mg/kg.
- Exemple de posologie :
. enfant de 6 ans à 12 ans : 0,25 ml.
. enfant au-delà de 12 ans et adultes : 0,25 ml à 0,50 ml.
- Les effets bénéfiques apparaissent dans les 3 à 5 minutes suivant l'injection qui peut être répétée, chez l'adulte, après un délai de 15 à 20 minutes.

Contre indications

DECONSEILLE :
- Ce médicament est généralement déconseillé en cas de :
. insuffisance coronarienne sévère,
. myocardiopathie obstructive,
. troubles du rythme ventriculaire,
. association aux anesthésiques volatils halogénés, antidépresseurs imipraminiques et sérotoninergiques-noradrénergiques (milnacipran, venlafaxine) et guanéthidine et apparentés.
Cependant compte tenu du risque vital, ce traitement peut être administré en cas de choc anaphylactique avéré.
- Ne jamais injecter par voie intraveineuse.

Effets indésirables Anahelp

- Les effets secondaires transitoires et mineurs de l'adrénaline comportent : palpitations, difficultés respiratoires, pâleur, étourdissements, faiblesse, tremblements, maux de tête, fièvre, hypertension artérielle brutale.
- En raison de la présence de sulfite, risque de réactions allergiques, y compris réactions anaphylactiques et bronchospasmes.



publicité