publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

APOKINON 30 mg/3 ml (1 %) solution injectable en stylo pré-rempli boîte de 5 stylos préremplis de 3 ml

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Neurologie-psychiatrie
principes actifs: Apomorphine
laboratoire: Aguettant

Solution injectable
Toutes les formes
125,69€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 126,51 €

Indication

Traitement des fluctuations motrices (phénomène on-off) chez les patients atteints de la maladie de parkinson insuffisamment contrôlés par un traitement antiparkinsonien par voie orale.

Posologie APOKINON 30 mg/3 ml (1 %) solution injectable en stylo pré-rempli boîte de 5 stylos préremplis de 3 ml

Traitement des fluctuations motrices (phénomène on-off) chez les patients atteints de la maladie de parkinson insuffisamment contrôlés par un traitement antiparkinsonien par voie orale.

Contre indications

Ce médicament est contre indiqué en cas de :

·         hypersensibilité à l'apomorphine ou aux excipients du produit,

·         enfants et adolescents âgés de moins de 18 ans,

·         insuffisance hépatique,

·         dépression respiratoire,

·         démence,

·         confusion mentale,

·         manifestations psychotiques,

·         association aux neuroleptiques antiémétiques (voir rubrique Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).

Un traitement intermittent à l'apomorphine n'est pas indiqué pour les patients ayant une réaction ‘on' à la lévodopa accompagnée de dyskinésies ou dystonies sévères.

Effets indésirables Apokinon 30 Mg/3 Ml

Les principaux effets indésirables sont liés à la stimulation des récepteurs dopaminergiques.

Affections hématologiques et du système lymphatique :

·         éosinophilie

Affections du système immunitaire :

·         en raison de la présence de bisulfite de sodium, risque de réactions allergiques, y compris réactions anaphylactiques et bronchospasmes (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

Affections psychiatriques :

·         troubles du contrôle des impulsions : des jeux pathologiques, une augmentation de la libido, une hypersexualité, des dépenses ou achats compulsifs, une consommation excessive de nourriture et une alimentation compulsive peuvent survenir chez les patients traités par des agonistes dopaminergiques, y compris APOKINON (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

·         troubles psychiques (incluant état confusionnel et hallucinations) devant faire réduire la posologie, voire interrompre le traitement.

Affections neurologiques :

·         une somnolence, ainsi que des accès de sommeil ont été rapportés lors du traitement par l'apomorphine,

Affections vasculaires:

·         hypotension orthostatique, pâleur

Affections gastro-intestinales:

·         constipations, nausées, vomissements, hypersalivation.

Troubles généraux et anomalies au site d'administration :

·         asthénie, hyperhidrose,

·         reactions au point d'injection: prurit, érythème, nodules, nécroses cutanées.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé déclarent tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance - Site internet: www.ansm.sante.fr.



publicité