publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

ATROVENT NASAL 0,03 %

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Oto-rhino-laryngologie
principes actifs: Bromure d'ipratropium
laboratoire: Boehringer Ingelheim

Solution nasale
Flacon pulvérisateur de 15 ml
Toutes les formes
4,50€* (remboursé à 15%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 5,32 €

Indication

- Traitement symptomatique de la rhinorrhée séromuqueuse des rhinites vasomotrices non infectées non allergiques.
- Traitement d'appoint de la rhinorrhée séromuqueuse des rhinites allergiques non infectées.

Posologie ATROVENT NASAL 0,03 % Solution nasale Flacon pulvérisateur de 15 ml

Réservé à l'adulte :
2 pulvérisations (42 µg) dans chaque narine, 2 à 3 fois par jour.
Mode d'emploi :
- se moucher avant chaque administration,
- l'embout nasal devra être nettoyé avant et après chaque utilisation.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Hypersensibilité connue au bromure d'ipratropium, à l'atropine ou ses dérivés,
- rhinites infectieuses (risque de sinusite favorisée par l'assèchement de la pituitaire).
- En l'absence de données chez l'enfant, l'Atrovent Nasal 0,03%, solution nasale en flacon pulvérisateur, ne doit pas être utilisé chez l'enfant de moins de 15 ans.
DECONSEILLE :
- L'apparition de signes de glaucome par fermeture de l'angle (douleur ou gêne oculaire, vision trouble, perception d'images colorées, rougeur conjonctivale, congestion de la cornée) nécessite l'interruption du traitement et un avis médical spécialisé immédiat.
- Allaitement : en l'absence de données sur le passage dans le lait de l'ipratropium, et compte tenu de ses propriétés atropiniques son utilisation est déconseillée durant l'allaitement sauf nécessité absolue.

Effets indésirables Atrovent Nasal

- Possibilité de sécheresse de la bouche et/ou nasale, irritation pharyngée et/ou rhinopharyngée pouvant se compliquer de croûtes nasales et d'épistaxis.
- De rares cas de céphalées, de nausées et de diarrhées ont été décrits lors du traitement par le bromure d'ipratropium.
- Malgré une faible absorption systémique du bromure d'ipratropium, solution pour inhalation, des effets indésirables anticholinergiques : tachycardie, palpitations, troubles de l'accommodation visuelle, rétention urinaire, vertiges et troubles de la motilité gastro-intestinale (tels que constipation et vomissements) peuvent survenir.
- Des cas de tachycardie supraventriculaire et fibrillation auriculaire ont été rapportés avec les spécialités administrées par voie inhalée (voie buccale).
- Risque de survenue de troubles oculaires (mydriase, douleur oculaire, augmentation de la pression intra-oculaire et glaucome par fermeture de l'angle) en cas de projection dans les yeux suite à une utilisation inadaptée du bromure d'ipratropium.
- Risque de réactions d'hypersensibilité immédiate de type urticaire, prurit, de rashs cutanés, d'oedème de Quincke, d'oedème de la face, de la langue, des lèvres et du larynx.

Atrovent Nasal existe aussi sous ces formes

Atrovent Nasal



publicité