publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

AUGMENTIN Nourrisson 250 mg/31,25 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Amoxicilline, Acide clavulanique
laboratoire: Glaxosmithkline

Poudre pour suspension buvable
Boîte de 12 Sachets-dose
Toutes les formes

Indication

- Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de ce médicament. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles il a donné lieu et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
- Elles sont limitées aux infections dues aux germes reconnus sensibles, notamment à certaines situations où les espèces bactériennes responsables de l'infection peuvent être multiples et/ou résistantes aux antibiotiques actuellement disponibles.
- Ce dosage est indiqué chez le nourrisson de moins de 30 mois dans :
. otites moyennes aiguës,
. infections respiratoires basses,
. infections urinaires.
- Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie AUGMENTIN Nourrisson 250 mg/31,25 mg Poudre pour suspension buvable Boîte de 12 Sachets-dose

Posologies exprimées en amoxicilline :
NOURRISSONS :
80 mg/kg/jour en trois prises. Les trois prises sont recommandées afin d'obtenir des concentrations sériques suffisantes au cours du nycthémère.
Mode d'administration :
Voie orale.
- Le contenu du sachet-dose est à disperser dans un demi-verre d'eau avant ingestion.
- Prendre le médicament de préférence en début de repas.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Ce médicament NE DOIT JAMAIS ETRE UTILISE en cas de :
. allergie aux antibiotiques de la famille des bêtalactamines (pénicillines, céphalosporines) : tenir compte du risque d'allergie croisée avec les antibiotiques du groupe des céphalosporines,
. allergie à l'un des constituants du médicament,
. antécédent d'atteinte hépatique liée à l'association amoxicilline/acide clavulanique,
. phénylcétonurie, en raison de la présence d'aspartam (E951).
- En raison de la présence de maltodextrine (glucose), ce médicament est contre-indiqué en cas de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose.
DECONSEILLE :
Ce médicament EST GENERALEMENT DECONSEILLE en cas d'association avec le méthotrexate (voir rubrique interactions).

Effets indésirables Augmentin Nourrisson

- Infections et infestations :
Fréquent : Candidose cutanéomuqueuse.
- Affections hématologigues et du système lymphatique :
. Des cas d'éosinophilie ont été signalés.
. Rare : Leucopénie (neutropénie), agranulocytose, thrombocytopénie et anémie hémolytique réversibles.
- Affections du système immunitaire :
Manifestations allergiques dont urticaire, oedème de Quincke, gêne respiratoire, très rare anaphylaxie (dont choc anaphylactique), maladie sérique, vascularite d'hypersensibilité.
- Affections du système nerveux :
. Peu fréquent : Vertiges, céphalées.
. Très rare : Convulsions.
- Affections gastro-intestinales :
. Fréquent : Diarrhées, selles molles, nausées, vomissements.
. Peu fréquent : Dyspepsie et douleurs abdominales.
. Très rare : Colite pseudomembraneuse et colite hémorragique.
Des colorations dentaires superficielles, généralement réversibles après brossage, ont été rapportées très rarement chez l'enfant avec les formes pour suspension buvable.
- Affections hépatobiliaires :
. Peu fréquent : Augmentation modérée et asymptomatique des ASAT, ALAT ou phosphatases alcalines.
. Très rare : Ictère et/ou hépatite cholestatique ou mixte.
Ces cas semblent survenir plus volontiers chez des patients âgés et de sexe masculin et lors d'un traitement prolongé (de plus de 10 jours et en particulier pour des traitements supérieurs à 15 jours).
Ces effets surviennent au cours du traitement mais dans certains cas peuvent n'apparaître que plusieurs semaines après l'arrêt de celui-ci.
L'examen histopathologique du foie met habituellement en évidence une cholestase centro-lobulaire.
L'évolution est généralement favorable mais peut être prolongée de quelques semaines. De très rares cas d'évolution fatale ont été observés.
- Affections de la peau et du tissu sous-cutané :
. Peu fréquent : Eruption cutanée, prurit et urticaire.
. Rare : Erythème polymorphe.
. Très rare : Syndrome de Stevens-Johnson, syndrome de Lyell, dermatite bulleuse ou exfoliative et pustulose exanthématique aiguë généralisée (voir rubrique mises en garde et précautions d'emploi/Mises en garde). Ces manifestations cutanées peuvent être plus fréquentes et/ou plus intenses chez des patients présentant une mononucléose infectieuse ou une leucémie lymphoïde en évolution.
- Affections du rein et des voies urinaires :
Des cas de néphrite interstitielle aiguë, cristallurie ont été signalés.



publicité