publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

AZATHIOPRINE TEVA 50 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Imurel
Classe thérapeutique: Immunologie
principes actifs: Azathioprine
laboratoire: Teva Sante

Comprimé pelliculé
Boîte de 100
Toutes les formes
23,62€* (remboursé à 100%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 24,44 €
Tous les génériques

Indication

- Transplantation d'organes : prévention du rejet du greffon en association avec des corticostéroïdes ou d'autres agents immunodépresseurs.
- Maladies dysimmunitaires : traitement du lupus érythémateux disséminé, polyarthrite rhumatoïde sévère, hépatite chronique active, purpura thrombopénique idiopathique, anémie hémolytique acquise auto-immune, dermatomyosite, polymyosite, périartérite noueuse, pemphigus vulgaire, maladie de Crohn et rectocolite hémorragique.
- AZATHIOPRINE TEVA est indiqué dans les formes sévères de ces maladies, chez les patients intolérants aux corticoïdes ou corticodépendants ou dont la réponse thérapeutique est insuffisante en dépit de fortes doses de corticoïdes.

Posologie AZATHIOPRINE TEVA 50 mg Comprimé pelliculé Boîte de 100

- Il est conseillé de prendre ce médicament au cours des repas, afin d'éviter les troubles gastro-intestinaux.
- La posologie et la durée du traitement sont variables suivant les indications.
A titre indicatif :
- Transplantations d'organes : dose d'attaque jusqu'à 5 mg/kg/jour puis dose d'entretien de 1 à 4 mg/kg/jour en fonction de la tolérance clinique et hématologique du patient.
Sauf contre-indication formelle, le traitement sera poursuivi indéfiniment même à faible dose, l'arrêt du traitement, même après plusieurs années, exposant à des risques de rejet en quelques semaines.
- Maladies auto-immunes : la dose d'attaque n'excède habituellement pas 3 mg/kg/jour et la dose d'entretien est habituellement comprise entre 1 et 3 mg/kg/jour.
Si aucune amélioration n'est constatée après 6 mois de traitement, l'arrêt du médicament devra être envisagé.
- Insuffisant rénal - Insuffisant hépatique - Sujet âgé : il est recommandé d'utiliser les posologies minimales préconisées ci-dessus.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Ce médicament est contre-indiqué dans les cas suivants :
. antécédent d'hypersensibilité connue à l'azathioprine. Une hypersensibilité à la 6-mercaptopurine doit faire suspecter la possibilité d'une hypersensibilité à l'azathioprine.
. allergie à l'un des excipients,
. pendant l'allaitement : la 6-mercaptopurine a été identifiée au niveau du colostrum et du lait de femmes traitées par l'azathioprine. Des effets nocifs sur le nouveau-né ne pouvant être exclus, l'allaitement est contre-indiqué chez la femme traitée par azathioprine.
- En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.
DECONSEILLE :
Grossesse : l'azathioprine est tératogène chez l'animal. Dans l'espèce humaine, des centaines d'observations de grossesses exposées permettent d'écarter, à ce jour, l'hypothèse d'un risque malformatif de l'azathioprine sur le foetus. Toutefois, en raison des données de toxicologie préclinique, et si la pathologie maternelle permet de l'envisager, une suspension du traitement au cours de la grossesse est souhaitable, dans la mesure où le suivi à long terme des enfants de mères traitées est insuffisant.

Effets indésirables Azathioprine Teva

- Les effets indésirables les plus fréquents sont de nature hématologique :
leucopénie, thrombopénie, anémie, macrocytose, mégaloblastose et hypoplasie médullaire. Ces effets sont dose-dépendants et réversibles à l'arrêt du traitement.
- Plus rarement, peuvent survenir :
. troubles gastro-intestinaux : nausées et vomissements, diarrhée sévère (voir rubrique posologie et mode d'administration).
. manifestations d'hypersensibilité : elles se traduisent habituellement par de la fièvre associée le plus souvent à des vertiges, arthralgies, vomissements, frissons, myalgies, éruption cutanée, pancréatite, hépatite, troubles du rythme, pneumopathie, hypotension, altération de la fonction rénale. Ces manifestations imposent l'arrêt immédiat et définitif du traitement.
. rares cas de maladie hépatique veino-occlusive fatale, décrits en majorité chez les patients transplantés, traités de façon chronique par l'azathioprine.
. cholestase et altération de la fonction hépatique, habituellement réversibles à l'arrêt du traitement.
. alopécie réversible dans la majorité des cas.
. diminution de la résistance aux infections notamment en cas d'association avec des corticostéroïdes chez des patients transplantés.

Azathioprine Teva existe aussi sous ces formes

Azathioprine Teva

Voir aussi les génériques de Imurel

Azathioprine Ivax

Azathioprine Teva

Azathioprine EG



publicité