publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

BARNETIL 400 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 15.01.2007

Médicament générique du Classe thérapeutique: Neurologie-psychiatrie
principes actifs: Sultopride
laboratoire: Sanofi Synthelabo France

Comprimé sécable
Boîte de 100
Toutes les formes

Indication

Etats psychotiques aigus.
Etats psychotiques chroniques (schizophrénies, délires chroniques non schizophréniques : délires paranoïaques, psychoses hallucinatoires chroniques).

Posologie BARNETIL 400 mg Comprimé sécable Boîte de 100

Réservé à l'adulte.
Voie orale.
La posologie minimale efficace sera toujours recherchée. Si l'état clinique du patient le permet, le traitement sera instauré à dose faible, puis augmenté progressivement par paliers.
La posologie est de 400 à 800 mg/jour, sans dépasser 1 comprimé par prise.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce médicament est CONTRE-INDIQUE dans les cas suivants :
- hypersensibilité au sultopride ou à l'un des autres constituants du comprimé,
- bradycardie inférieure à 55/minute,
- phéochromocytome, connu ou suspecté,
- en association avec :
. les médicaments donnant des torsades de pointes :
. anti-arythmiques de classe la (quinidine, hydroquinidine, disopyramide),
. anti-arythmiques de classe III (amiodarone, sotalol, dofétilide, ibutilide),
. certains neuroleptiques (thioridazine, chlorpromazine, lévomépromazine, trifluopérazine, cyamémazine, sulpiride, amisulpride, tiapride, pimozide, halopéridol, dropéridol, véralipride),
. autres (bépridil, cisapride, diphémanil, érythromycine IV, mizolastine, vincamine IV...),
. les médicaments bradycardisants : antagonistes du calcium bradycardisants (diltiazem, vérapamil) ; bêtabloquants ; clonidine ; guanfacine ; digitaliques ; méfloquine ; anticholinestérasiques (donépézil, galantamine, rivastigmine, tacrine, ambénonium, pyridostigmine, néostigmine),
. les antidépresseurs imipraminiques,
. les agonistes dopaminergiques (amantadine, apomorphine, bromocriptine, cabergoline, entacapone, lisuride, pergolide, piribédil, pramipexole, quinagolide, ropinirole) en dehors du cas du patient parkinsonien.
DECONSEILLE :
Ce médicament est GENERALEMENT DECONSEILLE dans les cas suivants :
- allaitement : en raison du passage du sultopride dans le lait maternel, l'allaitement est déconseillé pendant le traitement.
- en association avec :
. l'alcool,
. les médicaments hypokaliémiants [diurétiques hypokaliémiants, laxatifs stimulants, amphotéricine B (voie IV), glucocorticoïdes, tétracosactide],
. la lévodopa,
. les agonistes dopaminergiques (amantadine, apomorphine, bromocriptine, cabergoline, entacapone, lisuride, pergolide, piribédil, pramipexole, quinagolide, ropinirole) chez le parkinsonien.
. l'halofantrine, la pentamidine, la sparfloxacine et la moxifloxacine.

Effets indésirables Barnetil

- Troubles cardiaques :
. allongement de l'intervalle QT,
. de rares cas de torsades de pointes ont été rapportés.
- Troubles neuropsychiques :
. dyskinésies précoces (torticolis spasmodique, crises oculogyres, trismus) cédant à l'administration d'un antiparkinsonien anticholinergique,
. syndrome extrapyramidal :
. akinétique avec ou sans hypertonie, et cédant partiellement aux antiparkinsoniens anticholinergiques,
. hyperkinéto-hypertonique, excito-moteur,
. akathisie.
. dyskinésies tardives qui pourraient être observées comme avec tous les neuroleptiques au cours de cures prolongées : les antiparkinsoniens anticholinergiques sont sans action ou peuvent provoquer une aggravation,
. sédation ou somnolence.
- Troubles endocriniens et métaboliques :
. hyperprolactinémie, aménorrhée, galactorrhée, gynécomastie, impuissance ou frigidité,
. prise de poids pouvant être importante.
- Troubles neurovégétatifs : hypotension orthostatique.
- Syndrome malin (voir mises en garde : pâleur, hyperthermie, troubles végétatifs : sudation et instabilité artérielle, altération de la conscience, rigidité musculaire).

Barnetil existe aussi sous ces formes

Barnetil



publicité