publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

BETNESOL 5 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Gastro-Entéro-Hépatologie
principes actifs: Bétaméthasone
laboratoire: Sigma Tau (Italie)

Solution rectale
Boîte de 1 Poche plastique avec canule de 100 ml
Toutes les formes
2,58€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 3,40 €

Indication

· Rectocolite hémorragique ;

· Maladie de Crohn colique.

Posologie BETNESOL 5 mg Solution rectale Boîte de 1 Poche plastique avec canule de 100 ml

Traitement de la poussée: un lavement par jour.

La durée moyenne d'une cure est de 15 à 20 jours.

Traitement d'entretien: 4 à 6 lavements par mois.

Betnesol soluté rectal est prêt à l'emploi immédiat.

L'administration se fera de préférence le soir au coucher afin de garder le lavement le plus longtemps possible.

Le malade couché sur le côté introduit doucement dans l'anus la canule préalablement lubrifiée en la faisant pénétrer jusqu'à la moitié de sa longueur.

Puis le malade enroule progressivement la poche sur elle-même; le passage dans le rectum de la solution qu'elle contient est ainsi réalisé en 1 à 2 minutes environ.

L'opération terminée, le malade se met à plat ventre pendant 3 à 5 minutes, puis se remet dans sa position habituelle de recherche du sommeil.

Contre indications

Ce sont celles de la corticothérapie générale; en particulier:

· Infections ou mycoses non contrôlées par un traitement spécifique;

· Certaines viroses en évolution, notamment herpès et zona à manifestations oculaires;

· Goutte;

· Ulcère gastrique ou duodénal évolutif;

· Etats psychotiques;

· Cirrhose alcoolique avec ascite;

· Hépatite aiguë à virus A, B, ou non A non B.;

· Hypersensibilité à l'un des constituants mentionnés dans la rubrique Composition.

Effets indésirables Betnesol

Betnesol soluté rectal est habituellement bien toléré. En cas de traitement prolongé ou de posologie élevée, surveiller l'apparition éventuelle de signes cliniques d'hypercorticisme, témoignant d'une absorption du produit par la muqueuse érodée.

Par ailleurs, une gêne ou une légère douleur peuvent apparaître en début de traitement lors de l'administration du produit.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé doivent déclarer tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance. Site internet : www.ansm.sante.fr.



publicité