publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

BIOCOL 2 ml

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Hémostase et sang
principes actifs: Poudre I contenant des facteurs de l'hémostase : Fibrinogène humain, Fibronectine humaine, Facteur XIII, Contenus dans une quantité de protéines totales de, Solvant de reconstitution de la poudre I : Aprotinine d'origine animale, Poudre II contenant la
laboratoire: Labo F. Fraction Biotechn

Poudres et solvants pour colle pour usage chirurgical
Boîte de 2 Flacons de poudre + seringues préremplies de 2 ml
Toutes les formes

Indication

Traitement adjuvant destiné à favoriser l'hémostase locale lors d'une intervention chirurgicale.

Posologie BIOCOL 2 ml Poudres et solvants pour colle pour usage chirurgical Boîte de 2 Flacons de poudre + seringues préremplies de 2 ml

Posologie :
Les modalités d'application et le volume de BIOCOL diffèrent selon le type d'intervention chirurgicale pratiquée.
Mode d'administration :
BIOCOL est destiné à un usage strictement local.
L'application des deux constituants peut se faire séparément ou simultanément (voir mode d'emploi, instructions concernant la manipulation).

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Hypersensibilité connue à l'un des composants de la préparation, en particulier vis-à-vis de l'aprotinine d'origine animale, constituant de l'un des solvants de reconstitution.
DECONSEILLE :
Il est déconseillé d'utiliser BIOCOL pendant la grossesse.

Effets indésirables Biocol

- Il n'y a pas eu d'effet indésirable décrit avec BIOCOL. Il a été décrit que l'aprotinine d'origine animale, un de ses composants, pouvait cependant induire des réactions allergiques ou anaphylactiques. En cas de choc, le traitement symptomatique de l'état de choc devra être instauré.
- Le risque de transmission d'agents infectieux, y compris ceux dont la nature est encore inconnue, ne peut pas être définitivement exclu lorsque sont administrés des médicaments préparés à partir de sang ou de plasma humain.
Ce risque est cependant limité par :
. de stricts contrôles effectués lors de la sélection des dons par un entretien médical avec les donneurs et la réalisation de tests de dépistage sur chaque don, en particulier pour trois virus pathogènes majeurs, VIH, VHC, VHB ;
. le procédé d'extraction/purification qui inclut des étapes d'élimination et/ou d'inactivation virale, dont la capacité a été validée pour le VIH, le VHC, le VHB, à l'aide de virus modèles.
- L'efficacité de l'élimination et/ou de l'inactivation virale reste cependant limitée vis-à-vis de certains virus non enveloppés particulièrement résistants, notamment le parvovirus B19.



publicité