publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

BISOPROLOL/HYDROCHL MYLAN PHAR 2,5 mg/6,25 mg

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Wytens
Classe thérapeutique: Cardiologie et angéiologie
principes actifs: Bisoprolol, Hydrochlorothiazide
laboratoire: Mylan

Comprimé pelliculé
Boîte de 90 Plaquettes thermoformées de 1
Toutes les formes
15,63€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 16,45 €
Tous les génériques

Indication

Hypertension artérielle légère à modérée.

BISOPROLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE MYLAN PHARMA est indiqué chez l'adulte.

Posologie BISOPROLOL/HYDROCHL MYLAN PHAR 2,5 mg/6,25 mg Comprimé pelliculé Boîte de 90 Plaquettes thermoformées de 1

Posologie

Il est recommandé d'ajuster individuellement la dose de chacune des substances actives. Il peut être nécessaire cliniquement de passer d'une monothérapie à l'association fixe.

Pour adapter individuellement la posologie, BISOPROLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE MYLAN PHARMA est disponible aux dosages suivants:

BISOPROLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE MYLAN PHARMA 2,5 mg/6,25 mg, comprimés pelliculé

BISOPROLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE MYLAN PHARMA 5 mg/6,25 mg, comprimés pelliculé

BISOPROLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE MYLAN PHARMA 10 mg/6,25 mg, comprimés pelliculé

La posologie initiale est de un comprimé à 2,5 mg de bisoprolol / 6,25 mg d'hydrochlorothiazide une fois par jour.

En cas de réponse insuffisante au traitement, la posologie sera augmentée à un comprimé à 5 mg de bisoprolol / 6,25 mg d'hydrochlorothiazide en une seule prise par jour. En cas d'efficacité insuffisante de cette dernière dose, la posologie pourra être augmentée à un comprimé à 10 mg de bisoprolol / 6,25 mg d'hydrochlorothiazide une fois par jour.

S'il est nécessaire d'interrompre le traitement, une interruption progressive du traitement par le bisoprolol est recommandée, un retrait soudain du bisoprolol peut en effet entraîner une grave détérioration de l'état du patient, en particulier chez les patients atteints d'une maladie cardiaque ischémique.

Populations particulières

Insuffisance rénale ou hépatique

Aucun ajustement de la posologie n'est nécessaire en cas d'insuffisance hépatique légère à modérée ou d'insuffisance rénale légère à modérée (clairance de la créatinine > 30 ml/min).

Patients âgés

Aucun ajustement de la posologie n'est habituellement nécessaire ( voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi ).

Population pédiatrique

La tolérance et l'efficacité de BISOPROLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE MYLAN PHARMA n'ont pas été établies. Il n'existe pas de données pédiatriques avec BISOPROLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE MYLAN PHARMA, par conséquent, son utilisation n'est pas recommandée chez l'enfant.

Mode d'administration

Voie orale

BISOPROLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE MYLAN PHARMA doit être pris le matin et peut être administré avec de la nourriture. Les comprimés pelliculés doivent être avalés avec un peu de liquide et ne doivent pas être mâchés.

BISOPROLOL/HYDROCHLOROTHIAZIDE MYLAN PHARMA est généralement un traitement à long terme.

Contre indications

Hypersensibilité au bisoprolol ou à l'un des excipients listés en rubrique Composition , à l'hydrochlorothiazide , aux autres thiazides ou aux sulphonamides.

· Asthme sévère ou broncho-pneumopathies chroniques obstructives dans leurs formes sévères.

· Insuffisance cardiaque aiguë ou pendant les épisodes de décompensation d'insuffisance cardiaque requérant un traitement inotrope par voie intraveineuse.

· Choc cardiogénique.

· Maladie du sinus y compris bloc sino-auriculaire.

· Bloc auriculo-ventriculaire du second ou du troisième degré (sans stimulateur cardiaque).

· Bradycardie symptomatique.

· Phéochromocytome non traité.

· Troubles sévères artériels périphériques occlusifs ou formes sévères du Syndrome de Raynaud.

· Acidose métabolique.

· Troubles rénaux sévères (clairance de la créatinine ≤ 30 ml/min).

· Troubles hépatiques sévères.

· Hypokaliémie réfractaire.

· Hypercalcémie sévère.

Effets indésirables Bisoprolol/Hydrochl Mylan Phar

La terminologie suivante a été utilisée pour la classification des effets indésirables en termes de fréquence :

Fréquent (≥ 1/100, < 1/10), peu fréquent (≥ 1/1 000, < 1/100), rare (≥ 1/10 000, < 1/1 000), très rare (<1/10000) y compris les cas isolés.

Affections hématologiques et du système lymphatique

Rare : leucopénie, thrombocytopénie.

Très rare : agranulocytose.

Troubles du métabolisme et de la nutrition

Peu fréquent : perte de l'appétit, hyperglycémie, hyperuricémie, perturbations de l'équilibre hydro-électrolytique (en particulier hypokaliémie et hyponatrémie, également hypomagnésémie et hypochlorémie, ainsi que hypercalcémie).

Très rare : alcalose métabolique.

Affections psychiatriques

Peu fréquent : dépression, troubles du sommeil.

Rare : cauchemars, hallucinations.

Affections du système nerveux

Fréquent : vertiges*, céphalées*.

Affections oculaires

Rare : sécheresse lacrymale (à prendre en considération chez les patients portant des lentilles), troubles de la vision.

Très rare : conjonctivite.

Affections de l'oreille et du labyrinthe

Rare : troubles de l'audition.

Affections cardiaques

Peu fréquent : bradycardie, troubles de la conduction auriculo-ventriculaire, détérioration d'une insuffisance cardiaque préexistante.

Affections vasculaires

Fréquent : sensation de froideur ou d'engourdissement des extrémités.

Peu fréquent : hypotension orthostatique.

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Peu fréquent : bronchospasme chez les patients ayant de l'asthme ou des antécédents de maladies obstructives des voies aériennes.

Rare : rhinite allergique.

Affections gastro-intestinales

Fréquent : troubles gastro-intestinaux tels que nausées, vomissements, diarrhées, constipation.

Peu fréquent : troubles abdominaux.

Très rare : pancréatite.

Affections hépatobiliaires

Rare : hépatite, jaunisse.

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Rare : réactions d'hypersensibilité telles que démangeaison, flush, rash, photodermatoses, purpura, urticaire.

Très rare : alopécie, lupus érythémateux cutané. Les bêta-bloquants peuvent provoquer ou aggraver un psoriasis ou induire un rash psoriasiforme, des réactions anaphylactiques, une nécrolyse épidermique toxique (syndrome de Lyell).

Affections musculo-squelettiques et du tissu conjonctif

Peu fréquent : faiblesse musculaire, crampes musculaires.

Affections des organes de reproduction et du sein

Rare : troubles de l'érection.

Troubles généraux et des sites d'administration

Fréquent : fatigue*.

Peu fréquent : asthénie.

Très rare : douleurs thoraciques.

Investigations

Peu fréquent : augmentation des amylases, augmentation réversible de la créatinine sérique et de l'urée, augmentation du taux  des triglycérides et du cholestérol, glycosurie.

Rare : élévation des enzymes hépatiques (ASAT, ALAT).

*Ces symptômes apparaissent surtout en début du traitement. Ils sont généralement légers et disparaissent la plupart du temps en une à deux semaines.

Bisoprolol/Hydrochl Mylan Phar existe aussi sous ces formes

Bisoprolol/Hydrochl Mylan Phar

Voir aussi les génériques de Wytens

Bisoprolol/Hydrochl Mylan Phar

Bisoprolol/Hydrochl Arrow

Bisoprolol/Hydrochl Sandoz

Bisoprolol/Hydrochl EG

Bisoprolol/Hydrochl Ratiopharm

Bisoprolol/Hydrochl Teva

Bisoprolol/Hydrochl Biogaran

Bisoprolol/Hydrochl Mylan

Bisoprolol/Hydrochl Qualimed

Bisoprolol/Hydrochl Zentiva

Bisoprolol/hydrochl Cristers



publicité