publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

CALTRATE 500 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 17.02.2011

Médicament générique du Classe thérapeutique: Métabolisme et nutrition
principes actifs: Carbonate de calcium
laboratoire: Pfizer Sante Familiale

Comprimé à sucer
Boîte de 1 Flacon de 60
Toutes les formes
7,67€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 8,49 €

Indication

- Carences calciques, notamment en période de croissance, de grossesse, d'allaitement.
- Traitement d'appoint des ostéoporoses (séniles, post-ménopausiques, sous corticothérapie, d'immobilisation lors de reprise de la mobilité).

Posologie CALTRATE 500 mg Comprimé à sucer Boîte de 1 Flacon de 60

Posologie :
RESERVE A L'ADULTE ET L'ENFANT DE PLUS DE 6 ANS.
Voie orale.
- Chez l'adulte :
Carences calciques et ostéoporoses : 1 à 1,5 g de calcium-élément par jour soit 2 à 3 comprimés à sucer par jour.
- Chez l'enfant :
Carences calciques en période de croissance :
. enfant de 6 à 10 ans : 500 mg de calcium-élément par jour, soit 1 comprimé à sucer par jour.
. enfant de plus de 10 ans : 1 g de calcium-élément par jour soit 2 comprimés à sucer par jour.
Mode d'administration :
Les comprimés sont à sucer.

Contre indications

Ce médicament est contre-indiqué en cas de :
- Hypersensibilité à l'un des constituants.
- Hypercalcémie, hypercalciurie, lithiase calcique, calcifications tissulaires.
- Immobilisation prolongée s'accompagnant d'hypercalciurie et/ou d'hypercalcémie : le traitement calcique ne doit être administré qu'à la reprise de la mobilité.
- Phénylcétonurie (en raison de la présence d'aspartam).
En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.
RESERVE A L'ADULTE ET L'ENFANT DE PLUS DE 6 ANS.

Effets indésirables Caltrate

- Troubles digestifs de type constipation, flatulence, nausées.
- Hypercalciurie, hypercalcémie (en cas de traitement prolongé à fortes doses).
- Prurit, rash cutané et urticaire.



publicité