publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
12/04/2016

CEBEDEXACOL poudre et solution pour collyre en solution flacon de poudre + flacon de solution de 5 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 01.01.2010

Médicament générique du Classe thérapeutique: Ophtalmologie
principes actifs: Dexaméthasone + Chloramphénicol
laboratoire: Chauvin

Poudre et solvant pour collyre en solution
Toutes les formes
2,43€* (remboursé à 35%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 3,25 €

Indication

- En l'absence d'alternatives, traitement local anti-inflammatoire et antibactérien des infections de l'oeil dues à des germes sensibles au chloramphénicol avec composante inflammatoire.
- Le risque d'effets indésirables dus au chloramphénicol doit être pris en compte en regard du bénéfice thérapeutique attendu (voir mises en garde et précautions d'emploi).
- Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie CEBEDEXACOL poudre et solution pour collyre en solution flacon de poudre + flacon de solution de 5 ml

- En l'absence d'alternatives, traitement local anti-inflammatoire et antibactérien des infections de l'oeil dues à des germes sensibles au chloramphénicol avec composante inflammatoire.
- Le risque d'effets indésirables dus au chloramphénicol doit être pris en compte en regard du bénéfice thérapeutique attendu (voir mises en garde et précautions d'emploi).
- Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Hypersensibilité à l'un des constituants du collyre, notamment au chloramphénicol (antibiotique de la famille des phénicolés).
- Kératite herpétique épithéliale dendritique, kératite mycosique, kératoconjonctivite virale épidémique au stade précoce.
- Nourrisson de moins de 6 mois.
- Antécédents d'insuffisance médullaire.
- Femme enceinte ou qui allaite :
. grossesse : les études effectuées chez l'animal ont mis en évidence un effet tératogène et foetotoxique. En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un effet malformatif du chloramphénicol lorsqu'il est administré au cours du premier trimestre de la grossesse. En raison de l'immaturité hépatique foetale, l'administration surtout si elle est proche du terme, expose le nouveau-né à un syndrome gris (collapsus cardiovasculaire avec coloration grise irréversible de la peau). Par ailleurs, le nouveau-né est exposé tout au long de la grossesse au risque de toxicité hématologique du chloramphénicol. En conséquence, son utilisation est contre-indiquée pendant toute la grossesse. Cet élément ne constitue pas un argument systématique pour conseiller une interruption de grossesse.
. allaitement : le chloramphénicol passe dans le lait maternel. En conséquence, il est contre-indiqué chez la femme qui allaite, principalement en raison de sa toxicité hématologique mais également parce que son amertume provoque des vomissements chez l'enfant allaité, associés à un refus de l'alimentation.
DECONSEILLE :
Associations déconseillées : alcool, anticoagulants oraux, phénytoïne ; médicaments donnant des torsades de pointes (astémizole, bépridil, érythromycine IV, halofantrine, pentamidine, sparfloxacine, sultopride, terfénadine, vincamine).

Effets indésirables Cebedexacol

- Risque de survenue de myélodysplasies (voir mises en garde et précautions d'emploi : aplasie médullaire, anémie, neutropénie, thrombopénie).
- Possibilité d'irritation locale transitoire : prurit et gonflement des paupières et érythème conjonctival.
- Risque de réaction d'hypersensibilité cutanéoconjonctivale.
- En cas d'ulcération cornéenne ou sclérale, les corticoïdes peuvent retarder la cicatrisation et favoriser la surinfection.



publicité