publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

CEFALOJECT 1 g Poudre pour usage parentéral IV Boîte de 1 Flacon + ampoule de solvant de 5 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 07.10.2009

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Céfapirine
laboratoire: Bristol Myers Squibb

Poudre pour solution injectable IV
Toutes les formes
3,76€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 4,58 €

Indication

Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la céfapirine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections dues aux germes définis comme sensibles à la céfapirine, notamment dans leurs manifestations :
- bronchopulmonaires,
- ORL et stomatologiques,
- septicémiques,
- endocardiques,
- génitales et urinaires,
- cutanées,
- séreuses,
- osseuses et articulaires.
En raison de la faible diffusion des céphalosporines dans le liquide céphalo-rachidien, la céfapirine n'est pas indiquée dans le traitement des méningites même à germes sensibles.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie CEFALOJECT 1 g Poudre pour usage parentéral IV Boîte de 1 Flacon + ampoule de solvant de 5 ml

Posologie :
- Adulte : 500 mg à 1 g toutes les 4 à 6 h.
- Enfant : 50 mg/kg/jour.
- Nourrisson : 50 mg/kg par jour.
Ces posologies peuvent être augmentées en fonction de la sévérité de l'infection.
- Insuffisance rénale grave : on fera une dose de 7,5 à 15 mg/kg toutes les 12 h (en fonction de la clairance de la créatinine).
- Hémodialysé : même schéma à savoir une dose de 7,5 à 15 mg/kg après chaque dialyse.
Clairance de la créatinine :
. 5 ml/min < Clcr < 20 ml/min : 1 g toutes les 12 h.
. Clcr < 5 ml/min : 1 g toutes les 24 h.
Mode d'administration :
Voie IV :
- voie directe : ne pas utiliser l'ampoule de solvant incluse dans le conditionnement, mais diluer la dose prescrite dans 10 ml de solution isotonique salée ou glucosée et injecter très lentement en 3 à 5 minutes dans la veine ou la tubulure ;
- perfusion lente : diluer la dose prescrite dans l'eau pour préparations injectables incluse dans le conditionnement, puis le produit ainsi reconstitué dans 250 à 500 ml de solution isotonique salée à 9 pour mille ou glucosée isotonique à 5 % ou glucosée à 10 %, et administrer dans les 24 heures.
Le mélange extemporané dans la même seringue ou le même flacon de perfusion avec d'autres médicaments n'est pas recommandé.

Contre indications

Allergie aux céphalosporines.

Effets indésirables Cefaloject

- Manifestations allergiques : éruptions cutanées, fièvre, prurit vulvaire.
- Manifestations hématologiques : éosinophilie, leucopénie, thrombocytémie.
- Manifestations digestives : nausées, anorexie, vomissements, diarrhées, candidose buccale.
- Elévation transitoire des transaminases ASAT, ALAT, et des phosphatases alcalines.
- Néphrotoxicité : des altérations de la fonction rénale ont été observées avec des antibiotiques du même groupe, surtout en cas de traitement associé avec les aminosides et les diurétiques puissants.
- L'administration de fortes posologies de bêtalactamines, en particulier chez l'insuffisant rénal, peut entraîner des encéphalopathies métaboliques (troubles de la conscience, mouvements anormaux, crises convulsives).
- Comme avec d'autres antibiotiques de cette classe, de très rares cas d'entérocolites pseudomembraneuses ont été rapportés.



publicité