publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

CEFOXITINE HOSPIRA 2 g

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Mefoxin
Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Céfoxitine
laboratoire: Hospira France

Poudre pour solution injectable IV
Boîte de 20 Flacons de poudre de 2 g
Toutes les formes

Indication

Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la céfoxitine. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.

Elles sont limitées:

· Au traitement des infections dues aux germes sensibles à la céfoxitine à l'exclusion des méningites.

· A la prophylaxie des infections post-opératoires, en particulier lorsqu'une flore mixte aéro-anaérobie peut être impliquée lors d'une chirurgie conventionnelle ou coelioscopique:

o digestive,

o gynécologique: hystérectomie et interventions par voie vaginale, hystérectomie par voie abdominale,

o stomatologique,

o cervicofaciale et ORL, particulièrement en cas d'ouverture du tractus oropharyngé.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie CEFOXITINE HOSPIRA 2 g Poudre pour solution injectable IV Boîte de 20 Flacons de poudre de 2 g

L'utilisation de céfoxitine est réservée à l'adulte.

Posologie

En traitement curatif

· 1 ou 2 g de céfoxitine toutes les 8 heures, soit 3 à 6 g par jour.

Prophylaxie des infections post-opératoires en chirurgie: l'antibioprophylaxie doit être de courte durée, le plus souvent limitée à la période per-opératoire, 24 heures parfois, mais jamais plus de 48 heures.

· 2 g par voie IV à l'induction anesthésique

· puis 1 g toutes les 2 heures jusqu'à la fermeture cutanée.

Pour l'appendicectomie, une seule dose suffit.

Insuffisants rénaux

Chez les adultes présentant une insuffisance rénale, une dose initiale de charge de 1 ou 2 g peut être administrée. Après une dose de charge, les recommandations suivantes peuvent être utilisées comme guide pour le traitement d'entretien.

Clairance de la créatinine (ml/mm)

Dose

Fréquence

50 - 30

1 - 2 g

toutes les 8 - 12 heures

29 - 10*

1 - 2 g

toutes les 12 - 24 heures

9 - 5

0,5 - 1 g

toutes les 12 - 24 heures

inférieure à 5

0,5 - 1 g

toutes les 24 - 48 heures

*Chez les malades sous hémodialyse, la dose de charge de 1 - 2 g doit être donnée après chaque hémodialyse, et le traitement d'entretien doit être donné comme indiqué dans le tableau ci-dessus.

Mode d'administration

Pour l'administration intraveineuse

Préparer le médicament avec de l'eau pour préparations injectables: 1 g est soluble dans 2 ml. Bien que ce médicament soit très soluble, il est préférable, pour l'usage intraveineux, d'ajouter 10 ml d'eau pour préparations injectables aux flacons de 1 ou 2 g. Agiter pour dissoudre, aspirer dans la seringue la totalité du contenu du flacon.

Pour une injection intraveineuse directe, ce médicament peut être injecté lentement dans la veine en 3 à 5 minutes. Il peut aussi être administré directement dans la tubulure de perfusion.

Une perfusion intraveineuse intermittente de ce médicament peut être entreprise lorsque de grandes quantités de solution doivent être administrées. Cependant, au cours de l'injection de la solution contenant ce médicament, il est prudent de cesser provisoirement l'administration de tout autre soluté au même point d'injection (en utilisant un dispositif de perfusion intraveineux approprié).

Une solution de ce médicament peut être aussi administrée par injection intraveineuse continue ( voir rubrique Instructions pour l'utilisation, la manipulation et l'élimination ).

Contre indications

Ce médicament ne doit jamais être utilisé:

· En cas d'allergie aux antibiotiques du groupe des céphalosporines,

· Chez l'enfant.

Effets indésirables Cefoxitine Hospira

· Les effets indésirables les plus fréquents sont des réactions locales.

· Thrombophlébite locale après administration intra-veineuse.

· Manifestations allergiques: fièvre, réactions anaphylactiques, oedème de Quincke, néphrite interstitielle.

· Manifestations cutanées d'origine allergique: rash, urticaire, prurit, et très exceptionnellement, nécrolyse épidermique toxique.

· Manifestations digestives: nausées, vomissements, diarrhée. Comme avec d'autres céphalosporines à large spectre, de très rares cas de colite pseudo-membraneuse ont été rapportés ( voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi ).

· Manifestations hématologiques: hyperéosinophilie, leucopénie, neutropénie (agranulocytose), anémie (y compris anémie hémolytique), thrombocytopénie, hypoplasie médullaire.

· Manifestations hépatiques: élévation transitoire des transaminases (ALAT, ASAT), de la LDH, des phosphatases alcalines.

· Atteinte rénale: des élévations de la créatinine plasmatique et/ou l'urée sanguine ont été observées surtout en cas de traitement associé avec les aminosides et les diurétiques de l'anse. Comme avec les autres céphalosporines, on a rarement rapporté la survenue d'insuffisance rénale aiguë.
Le rôle de ce médicament dans l'atteinte rénale est difficile à affirmer, car des facteurs favorisant l'altération de la fonction rénale étaient habituellement présents.

· L'administration de fortes posologies de bêta-lactamines, en particulier chez l'insuffisant rénal, peut entraîner une encéphalopathie métabolique (troubles de la conscience, mouvements anormaux, crises convulsives).

· Manifestations musculaires: exceptionnellement, aggravation d'une myasthénie.



publicité