publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

CEFROM 2 g/20 mL

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Cefpirome
laboratoire: Sanofi-Aventis France

Poudre et solvant pour solution injectable IV
Boîte de 1 Flacon de poudre + ampoule de solvant de 20 ml
Toutes les formes

Indication

- Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques du cefpirome. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
- Elles sont limitées aux infections dues aux germes sensibles au cefpirome :
. infections respiratoires basses,
. infections urinaires compliquées hautes et basses,
. bactériémies - septicémies,
. fièvre chez le patient neutropénique.
- Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie CEFROM 2 g/20 mL Poudre et solvant pour solution injectable IV Boîte de 1 Flacon de poudre + ampoule de solvant de 20 ml

Voie intraveineuse uniquement.
- Posologie chez les patients adultes ayant une fonction rénale normale :
. infections respiratoires basses : 2 à 4 g/jour,
. bactériémies - septicémies : 4 g/jour,
. fièvre chez le patient neutropénique : 4 g/jour,
. infections urinaires :
* basses compliquées : 2 g/jour,
* hautes compliquées : 4 g/jour.
INDICATIONS : DOSE UNITAIRE / INTERVALLE D'ADMINISTRATION / DOSE JOURNALIERE :
. Infections urinaires compliquées :
*hautes : 2 g / 12 heures / 4 g.
* basses : 1 g / 12 heures / 2 g.
. Infections respiratoires basses : 1 à 2 g / 12 heures / 2 à 4 g.
. Bactériémies/Septicémies : 2 g / 12 heures / 4 g.
. Fièvre chez le neutropénique : 2 g / 12 heures / 4 g.
- Posologie chez les insuffisants rénaux : le cefpirome est excrété principalement par les reins. En cas d'insuffisance rénale, la posologie doit être réduite afin de compenser une excrétion plus lente.
- Clairance de la créatinine > 50 ml/min. Dose recommandée pour une fonction rénale normale : 1 g, 2 fois par jour.
Adaptation de la dose : Dose de charge de 1 g, puis
. 50-20 ml/min : 0,5 g, 2 fois par jour.
. 20-5 ml/min : 0,5 g, 1 fois par jour.
. < 5 ml/min (hémodialysés) : 0,5 g par jour + 0,25 g immédiatement après dialyse.
- Clairance de la créatinine > 50 ml/min. Dose recommandée pour une fonction rénale normale : 2 g, 2 fois par jour.
Adaptation de la dose : Dose de charge de 2 g, puis
. 50-20 ml/min : 1 g, 2 fois par jour.
. 20-5 ml/min : puis 1 g, 1 fois par jour.
. < 5 ml/min (hémodialysés) : 1 g par jour + 0,5 g immédiatement après dialyse.
- Posologie chez les sujets âgés : pas d'adaptation nécessaire, sauf en cas d'insuffisance rénale.
Mode d'administration :
- Injection intraveineuse directe : le contenu d'un flacon de 1 ou 2 g de cefpirome est dissous respectivement dans 10 ou 20 ml d'eau pour préparation injectable stérile, puis injecté directement dans une veine en 3 à 5 minutes ou dans la section distale d'une tubulure pour perfusion. Pour les insuffisants rénaux, 0,25 ou 0,5 g de cefpirome est dissous respectivement dans 2 ou 5 ml d'eau pour préparation injectable.
- Perfusion intraveineuse courte : le contenu d'un flacon de 1 ou 2 g de cefpirome est dissous dans 100 ml d'eau pour préparation injectable stérile puis perfusé pendant 20 à 30 minutes. Les solutés pour perfusion suivants peuvent également être utilisés : solution de chlorure de sodium à 0,9%, solution de Ringer, perfusions de solutions standard d'électrolytes, solution de glucose à 5 et 10%, solution de fructose à 5%, solution de glucose à 6% + chlorure de sodium à 0,9%.

Contre indications

Allergie aux antibiotiques du groupe des céphalosporines.

Effets indésirables Cefrom

- Réactions d'hypersensibilité : réactions cutanées allergiques : rash, urticaire, fièvre, prurit, réactions allergiques aiguës et sévères (anaphylactiques).
- Effets gastro-intestinaux : nausées et vomissements, douleurs abdominales, diarrhée ; dans de très rares cas, colites pseudomembraneuses.
- Effets sur la fonction hépatique : augmentation des enzymes hépatiques dans le sérum (ASAT, ALAT, phosphatases alcalines).
- Effets sur la fonction rénale : de légères augmentations de la créatinine sérique ont été observées, mais n'ont entraîné que rarement l'arrêt du traitement.
- Manifestations hématologiques : thrombocytopénie ; éosinophilie ; très rarement, anémie hémolytique.
- Autres : troubles du goût juste après l'injection.



publicité