publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

CEPHALGAN 900 mg/10 mg

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 04.01.2006

Médicament générique du Classe thérapeutique: Neurologie-psychiatrie
principes actifs: Calcium carbasalate, Métoclopramide
laboratoire: Bristol Myers Squibb

Poudre effervescente pour solution buvable
Boîte de 10 Sachets
Toutes les formes
8,60€* (remboursé à 35%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 9,42 €

Indication

Traitement symptomatique de la crise de migraine et des troubles digestifs associés (nausées, vomissements).

Posologie CEPHALGAN 900 mg/10 mg Poudre effervescente pour solution buvable Boîte de 10 Sachets

Prendre un sachet dès l'apparition des signes précurseurs de la crise.
Renouveler une fois, si nécessaire, dans les heures qui suivent.
Verser le contenu du sachet dans un verre, ajouter de l'eau ; une dissolution totale est obtenue rapidement.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.
1. Liées à l'aspirine :
Ce médicament NE DOIT JAMAIS ETRE prescrit dans les cas suivants :
- Antécédents d'hypersensibilité aux salicylés (bronchospasme, réaction anaphylactique).
- Enfant de moins de 15 ans en raison de la teneur en aspirine.
- Maladie ulcéreuse gastroduodénale.
- Toute maladie hémorragique constitutionnelle ou acquise.
- Risques hémorragiques.
- Grossesse à partir du 6ème mois : à partir du 6ème mois de la grossesse, l'aspirine à doses antalgiques, antipyrétiques ou anti-inflammatoires (> = 500 mg par jour et par prise), comme tous les inhibiteurs de synthèse des prostaglandines, peut exposer le foetus à une toxicité cardiopulmonaire avec fermeture prématurée du canal artériel et hypertension pulmonaire, un dysfonctionnement rénal pouvant aller jusqu'à l'insuffisance rénale avec oligohydramnios ; la mère et l'enfant, en fin de grossesse, à un allongement du temps de saignement. Cet effet antiagrégant peut se manifester même à très faibles doses. En conséquence, à partir du 6ème mois de la grossesse, en dehors d'utilisations cardiologiques ou obstétricales extrêmement limitées et qui justifient une surveillance spécialisée, tout médicament à base d'aspirine est contre-indiqué à partir du 6ème mois.
- Association avec le méthotrexate si celui-ci est utilisé à des doses supérieures ou égales à 15 mg/semaine (voir interactions).
- Association avec les anticoagulants oraux lorsque les salicylés sont utilises à fortes doses (> = 3 g/j) (voir interactions).
2. Liées au métoclopramide :
Ce médicament NE DOIT JAMAIS ETRE prescrit dans les cas suivants :
- Situation où la stimulation gastro-intestinale présente un danger (hémorragie gastro-intestinale, obstruction mécanique ou perforation digestive).
- Antécédents de dyskinésies tardives aux neuroleptiques.
- Phéochromocytome connu ou suspecté.
- Association avec la lévodopa (voir interactions).
3. Liées à l'aspartam :
Ce médicament NE DOIT JAMAIS ETRE prescrit dans le cas suivant :
Phénylcétonurie.
DECONSEILLE :
1. Liées à l'aspirine :
Ce médicament NE DOIT GENERALEMENT PAS ETRE PRESCRIT dans les cas suivants :
- Allaitement : l'aspirine et le métoclopramide passant dans le lait maternel, l'allaitement est déconseillé.
- Association avec les anticoagulants oraux (pour des doses d'aspirine < 3 g/j chez l'adulte), avec d'autres AINS (pour les doses élevées d'aspirine, soit > = 3 g/j chez l'adulte), avec l'héparine, avec la ticlopidine, avec les uricosuriques (benzbromarone, probénécide) (voir interactions).
- L'aspirine est déconseillée dans la goutte.
- A déconseiller dans les ménorragies car l'aspirine risque d'augmenter l'importance et la durée des règles.
2. Liées au métoclopramide :
Ce médicament NE DOIT GENERALEMENT PAS ETRE PRESCRIT dans le cas suivant :
- Association avec l'alcool (voir interactions).
- A déconseiller chez le sujet épileptique (augmentation de la fréquence et de l'intensité des crises).

Effets indésirables Cephalgan

- Les effets secondaires suivants sont été observés avec l'association aspirine et métoclopramide : Acouphènes, asthénies, étourdissements, vertiges, raideurs musculaires, myalgies, somnolence, palpitations, diarrhées, ulcères digestifs, gastralgies, augmentation de la durée des règles.
Compte tenu de la présence des deux principes actifs, les effets secondaires liés à chacun d'eux peuvent, en principe, être observés.
- Effets indésirables pouvant survenir avec l'aspirine :
. Bourdonnements d'oreille, sensation de baisse de l'acuité auditive, céphalées qui sont habituellement la marque d'un surdosage.
. Syndromes hémorragiques.
. Risque d'ulcérations digestives.
. Accidents allergiques.
- Effets indésirables pouvant survenir avec le métoclopramide :
. Somnolence, lassitude, vertiges.
. Exceptionnellement : tendance dépressive, céphalées, insomnies, troubles du transit intestinal.
. Comme pour tous les neuroleptiques :
. Symptômes extrapyramidaux.
. Dyskinésies tardives.
. Effets endocriniens liés à une hyperprolactinémie.



publicité