publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

CETAVLON 0,5 %

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Dermatologie
principes actifs: Cétrimide
laboratoire: Pierre Fabre Medicament

Crème
Boîte de 1 Tube de 80 g
Toutes les formes

Indication

- Traitement d'appoint des affections de la peau primitivement bactériennes ou susceptibles de se surinfecter.
- Remarque : les agents à visée antiseptique ne sont pas stérilisants. Ils réduisent temporairement le nombre de micro-organismes.

Posologie CETAVLON 0,5 % Crème Boîte de 1 Tube de 80 g

Mode d'administration :
Voie cutanée.
Posologie :
L'application peut être renouvelée 1 à 2 fois par jour.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Hypersensibilité à l'un des constituants, en particulier aux dérivés des ammoniums quaternaires et aux parabènes.
- Cette préparation ne doit pas être utilisée sur les muqueuses, notamment génitales (risque de balanite et de vaginite érosive).
- Ce produit ne doit pas être mis en contact avec l'oeil, le cerveau, les méninges ni pénétrer dans le conduit auditif en cas de perforation tympanique.
- Enfants ayant des antécédents de convulsions fébriles ou non (en raison de la présence de dérivés terpéniques en tant qu'excipients).
- Ne pas appliquer sur les seins en cas d'allaitement.
- Associations contre-indiquées : compte tenu des interférences possibles (antagonisme/inactivation) l'emploi simultané ou successif d'antiseptiques ou de savon est à éviter.
DECONSEILLE :
- Grossesse : compte tenu des données disponibles, l'utilisation de CETAVLON est déconseillée au cours de la grossesse, quel qu'en soit le terme. En effet, les données cliniques et animales ne permettent pas de conclure.
- Allaitement : compte tenu de l'absence de données dans le lait, l'usage de CETAVLON est à éviter au cours de l'allaitement.

Effets indésirables Cetavlon

- Possibilité de lésions érosives pouvant évoluer vers l'ulcère et la nécrose sous pansement occlusif.
- Réactions allergiques locales possibles.
- L'utilisation sur la muqueuse rectale peut entraîner une atonie comparable à celle observée avec les curarisants.
- En raison de la présence de dérivés terpéniques, en tant qu'excipients, et en cas de non-respect des doses préconisées :
. risque de convulsion chez le nourrisson et chez l'enfant,
. possibilité d'agitation et de confusion chez les sujets âgés.



publicité