publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

CHLORURE DE SODIUM BIOLUZ 0,9 %

Médicament soumis à prescription hospitalière

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Chlorure de sodium
laboratoire: Bioluz

Solution injectable
Poche de 250 ml
Toutes les formes

Indication

· Déshydratation extracellulaire ;

· Rééquilibration ionique par apport de chlorure et de sodium ;

· Hypovolémie ;

· Véhicule pour apport thérapeutique.

Posologie CHLORURE DE SODIUM BIOLUZ 0,9 % Solution injectable Poche de 250 ml

Voie intraveineuse.

A titre indicatif pour l'adulte, selon le poids et l'état du malade: de 500 ml à 3000 ml par 24 heures.

1 g de chlorure de sodium correspond à 17 mmol d'ion sodium.

Contre indications

Tous les états de rétention hydrosodée et notamment:

· Insuffisance cardiaque ;

· Insuffisance oedémato-ascitique des cirrhoses.

Effets indésirables Chlorure de Sodium Bioluz

Des réactions indésirables peuvent être associées à la technique d'administration et comprennent: fièvre, douleur, réaction locale ou infection au niveau du site d'injection, irritation veineuse, thrombose veineuse ou phlébite s'étendant à partir du site d'injection, extravasation et hypervolémie.

Les effets indésirables généraux de l'excès de sodium sont décrits dans la rubrique Surdosage.

Lorsque le chlorure de sodium à 0,9% est utilisé comme diluant pour des préparations injectables d'autres médicaments, la nature de l'additif détermine la probabilité d'apparition d'autres effets indésirables.

En cas de réaction indésirable au médicament ajouté, interrompre la perfusion, évaluer le patient, instaurer les mesures correctives appropriées et conserver le restant de la solution pour analyse en cas de besoin.

Déclaration des effets indésirables suspectés

La déclaration des effets indésirables suspectés après autorisation du médicament est importante. Elle permet une surveillance continue du rapport bénéfice/risque du médicament. Les professionnels de santé doivent déclarer tout effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance. Site internet : www.ansm.sante.fr.



publicité