publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

CHLORURE POTASSIUM AGUETTANT 10 % Solution injectable (IV) hypertonique Boîte de 100 Ampoules (PE) de 10 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 09.07.2007

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Chlorure de potassium (E508)
laboratoire: Aguettant

Solution injectable hypertonique pour perfusion IV
Toutes les formes

Indication

Traitement d'une hypokaliémie et correction d'une déplétion potassique lors de désordres sévères ou lorsque les apports par voie entérale sont impossibles ou insuffisants.
NB : L'administration IV de sel de potassium entraîne un gradient rapide de potassium pouvant provoquer une hyperkaliémie et un arrêt cardiaque (voir mode d'emploi et posologie).

Posologie CHLORURE POTASSIUM AGUETTANT 10 % Solution injectable (IV) hypertonique Boîte de 100 Ampoules (PE) de 10 ml

- Elle doit être adaptée aux besoins du malade.
Les apports quotidiens habituels sont de l'ordre de 65 mmol de potassium (soit 5 g de chlorure de potassium).
- Voie IV stricte après dilution. Le débit de perfusion ne devant pas, habituellement, dépasser 13 à 15 mmol/heure. La concentration du soluté ne doit pas dépasser 4 g/L de chlorure de potassium (soit 50 mmol/L de potassium). L'administration de sels de potassium, par voie parentérale, doit être surveillée sur les dosages répétés de l'ionogramme plasmatique.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Hyperkaliémie ou toute situation pouvant entraîner une hyperkaliémie, en particulier :
- insuffisance rénale,
- syndromes addisoniens ,
- diabète non contrôlé,
- traitement concomitant par un épargneur de potassium seul ou associé à un salidiurétique (sauf sous contrôle strict de la kaliémie) (amiloride, canrénone, spironolactone, triamtérène).
DECONSEILLE :
Association déconseillée : inhibiteurs de l'enzyme de conversion (sauf en cas d'hypokaliémie).

Effets indésirables Chlorure Potassium Aguettant

- risque d'apparition de douleurs au point d'injection,
- risque de nécrose en cas d'injection paraveineuse.



publicité