publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

CLINIMIX N9 G15 E

Médicament non soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Compartiment 1 : Solution d'acides aminés à 5,5% avec électrolytes, L-alanine, L-arginine, Glycine, L-histidine, L-isoleucine, L-leucine, Lysine, L-méthionine, L-phénylalanine, L-proline, L-sérine, L-thréonine, L-tryptophane, L-tyrosine, L-valine, Acétate de sodium, Phosphate dipotassique, Chlorure de sodium, Chlorure de magnésium, Compartiment n°2 : Solution de glucose à 15% avec calcium : Glucose, Chlorure de calcium
laboratoire: Clintec Parenteral SA

Solution injectable pour perfusion IV
Boîte de 1 Poche bicompartimentée de 1,5 Litres
Toutes les formes
34,22€* (remboursé à 65%)
*hors honoraires fixés par l'État, prix réel estimé 35,04 €

Indication

Celle de la nutrition parentérale totale ou associée à la nutrition entérale lorsque l'alimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.
Apport calorique azoté (acides aminés de la série L) et glucidique.

Posologie CLINIMIX N9 G15 E Solution injectable pour perfusion IV Boîte de 1 Poche bicompartimentée de 1,5 Litres

Spécialité réservée à l'adulte.
VOIE VEINEUSE CENTRALE ou PERIPHERIQUE.
La posologie est fonction des besoins métaboliques, en particulier du niveau du catabolisme azoté (estimé ou mesuré), ainsi que de l'état clinique du patient.
Chez l'adulte, les besoins azotés moyens sont de 0,16 g/kg/jour (1 g d'acides aminés/kg/jour) à 0,35 g/kg/jour (2 g d'acides aminés/kg/jour).
Les besoins énergétiques sont en moyenne de 25 kcal/kg/jour à 35 kcal/kg/jour et fonction de l'état nutritionnel et métabolique du patient.
Le débit d'administration devra être réglé en fonction de la dose à administrer, des caractéristiques de la solution injectée, de l'apport volémique total par 24 heures, et de la durée de la perfusion (voir mises en garde).
Mode d'emploi :
Ce produit est présenté en poche plastique à deux compartiments séparés par une soudure :
. un compartiment contient une solution de glucose ;
. l'autre compartiment contient une solution d'acides aminés.
La rupture de la soudure avant emploi permet le mélange du contenu des deux compartiments.
- Pour ouvrir l'enveloppe protectrice :
Déchirer l'enveloppe protectrice à l'aide des incisions pratiquées de chaque côté. S'assurer du bon état de la poche et de la soudure de séparation.
- Pour mélanger les solutions :
S'assurer que la poche est à température ambiante.
Saisir fermement la poche de chaque côté du haut de la poche. Exercer une pression ou enrouler la poche sur elle-même pour rompre la soudure intermédiaire. Mélanger les solutions en retournant la poche deux ou trois fois.
NB : le mélange des deux compartiments peut être effectué avant ou après avoir retiré la poche de l'enveloppe protectrice.
- Préparation de la perfusion :
Suspendre la poche. Retirer la protection plastique de l'embout d'administration (le plus court) en bas de la poche. Brancher le perfuseur.
Supplémentation :
Il est possible de procéder à des ajouts en respectant des conditions d'asepsie rigoureuses.
Les ajouts doivent être faits :
. soit dans l'embout de supplémentation isolé à l'aide d'une seringue ou d'un set de transfert avec aiguille,
. soit dans l'embout le plus long des 2 embouts contigus à l'aide d'un set de transfert avec trocart.
La supplémentation s'effectue après mélange des deux compartiments. Pour les vitamines seulement, l'ajout peut être effectué dans le compartiment de glucose avant mélange des deux compartiments.
Les supplémentations autorisées indiquées ci-dessous sont pour une poche de 2 litres de mélange. Ajuster proportionnellement les quantités en cas d'utilisation de poche de 1 litre ou de 1,5 litres.
- Emulsions lipidiques :
Il est recommandé d'administrer conjointement une émulsion lipidique à 10% ou 20% (de 100 ml à 500 ml) afin d'obtenir un apport énergétique suffisant.
Le mélange ternaire ainsi obtenu sera perfusé par voie veineuse périphérique ou centrale selon son osmolarité finale.
- Oligo-éléments :
Pour l'ajout d'oligo-éléments, il existe des formules autorisées (O1 et O2) qui sont exclusives l'une de l'autre. Adopter la formule O1 ou O2.
. Formule O1 :
Fer : 0,018 mmol.
Cuivre : 0,007 mmol.
Manganèse : 0,018 mmol.
Zinc : 0,044 mmol.
Fluor : 0,076 mmol.
Cobalt : 0,025 µmol.
Iode : 0,012 µmol.
Volume : 40 ml.
. Formule O2 :
Fer : 0,018 mmol.
Cuivre : 0,007 mmol.
Manganèse : 0,004 mmol.
Zinc : 0,061 mmol.
Fluor : 0,076 mmol.
Cobalt : 0,025 µmol.
Iode : 0,012 µmol.
Sélénium : 0,507 µmol.
Molybdène : 0,260 µmol.
Volume : 40 ml.
- Vitamines :
Pour l'ajout de vitamines, il existe une formule autorisée ayant la composition suivante :
A Rétinol : 3500 UI.
D Cholécalciférol : 220 UI.
E Alpha-tocophérol : 11,2 UI.
C Acide ascorbique : 125 mg.
B1 Thiamine : 3,51 mg.
B2 Riboflavine : 4,14 mg.
B6 Pyridoxine : 4,53 mg.
B12 Cyanocobalamine : 0,006 mg.
B9 Acide folique : 0,414 mg.
B5 Acide pantothénique : 17,25 mg.
B8 ou H ou Biotine : 0,069 mg.
B3 ou PP ou Nicotinamide : 46 mg.
Volume : 5 ml.
- Osmolarité finale de la solution après supplémentation en lipides, oligo-éléments et vitamines :
+ 100 ml d'émulsion lipidique* : 820 mOsm/L.
+ 250 ml d'émulsion lipidique* : 785 mOsm/L.
+ 500 ml d'émulsion lipidique* : 740 mOsm/L.
*l'osmolarité des émulsions lipidiques à 10% et 20% est équivalente.
Pour les poches de 1,5 litres et 1 litre, l'osmolarité du mélange final est identique si les supplémentations sont ajustées proportionnellement.

Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
Ce produit ne doit pas être utilisé dans les cas suivants :
- hypersensibilité connue aux acides aminés,
- chez le nouveau-né et le nourrisson,
- chez l'enfant (par absence de données).
En raison de l'absence de données, il est préférable de ne pas administrer cette solution que ce soit au cours de la grossesse ou au cours de l'allaitement.
DECONSEILLE :
L'administration d'hydrates de carbone est déconseillée en cas d'acidose lactique.

Effets indésirables Clinimix N9 G15 E

Des effets indésirables potentiels (frissons, nausées, vomissements, fuites rénales d'acides aminés) résultent de mauvaises conditions d'utilisation : par exemple, surdosage, débit d'administration trop rapide (voir précautions d'emploi).



publicité