publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

CLINOLEIC 20 % Emulsion pour perfusion Boîte de 24 Flacons de 100 ml

Conditionnement modifié ou retiré de la vente depuis le 05.06.2012

Médicament générique du Classe thérapeutique: Anesthésie, réanimation, antalgiques
principes actifs: Huile d'olive, Huile de soja, Correspondant à un apport en, Acides gras
laboratoire: Clintec Parenteral SA

Emulsion injectable pour perfusion IV
Toutes les formes

Indication

Apport lipidique lors d'une nutrition parentérale, lorsque l'alimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.

Posologie CLINOLEIC 20 % Emulsion pour perfusion Boîte de 24 Flacons de 100 ml

CLINOLEIC 20% contient 200 g/L de lipides, correspondant à 200 mg/ml.
Mode d'administration :
Perfusion par voie intraveineuse :
- par veine centrale ou périphérique en fonction de l'osmolarité finale du mélange, en cas d'utilisation en mélange nutritif complet (avec du glucose et des acides aminés),
- par veine périphérique lorsque cette émulsion est administrée, plus rarement, en perfusion isolée en tant que complément à la nutrition orale ou entérale.
Posologie :
- Chez l'adulte :
. La posologie est de 1 à 2 g maximum de lipides/kg/jour.
. Le débit initial de perfusion ne doit pas dépasser 0,1 g de lipides soit 0,5 ml d'émulsion par minute pendant 10 minutes (environ 10 gouttes par minute). Le débit de perfusion sera ensuite augmenté progressivement sur 30 minutes jusqu'à obtenir le débit prescrit.
. Ne jamais dépasser 0,15 g de lipides/kg/heure (0,75 ml/kg/heure).
. Adulte par kg de poids / Adulte pour 70 kg.
Besoins lipidiques habituels : 1 à 2 g/kg/jour / 70 à 140 g/jour.
Volume de CLINOLEIC 20% perfusé correspondant : 5 à 10 ml/kg/jour / 350 à 700 ml/jour.
- Chez l'enfant :
. Administrer en perfusion continue sur 24 heures/jour.
. Il est recommandé de ne pas dépasser une posologie journalière de 3 g de lipides/kg de poids et un débit de perfusion de 0,15 g de lipides/kg de poids/h.
. Augmenter progressivement la posologie journalière pendant la première semaine d'administration.
- Chez le nouveau-né prématuré et l'enfant de petit poids à la naissance :
. CLINOLEIC 20% est réservé au nouveau-né prématuré ayant un âge gestationnel d'au moins 28 semaines.
. Administrer en perfusion continue sur 24 heures/jour.
. La posologie journalière initiale doit être de 0,5 g-1,0 g de lipides/kg de poids. Elle peut être augmentée de 0,5 g-1,0 g de lipides/kg de poids toutes les 24 heures jusqu'à atteindre 2,0 g de lipides/kg de poids/jour.
- Utilisation en mélanges nutritifs (avec du glucose et des acides aminés) :
. Les lipides représentent seulement un composant dans la nutrition parentérale. Pour une nutrition parentérale complète, une administration concomitante d'acides aminés, d'hydrates de carbone, d'électrolytes, de vitamines et d'oligo-éléments est nécessaire.
. Vérifier, avant l'administration au patient, la compatibilité des composants et la stabilité du mélange.
. Le mélange doit être légèrement agité pendant la préparation suivant des conditions d'asepsie strictes.
. La déstabilisation de l'émulsion se manifeste par l'accumulation de gouttelettes jaunâtres ou de particules dans le mélange.

Contre indications

- Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des excipients (tels que l'oeuf ou les protéines de soja) ;
- dyslipidémie sévère et désordres métaboliques graves non corrigés, incluant l'acidose lactique et le diabète décompensé ;
- septicémie sévère ;
- insuffisance hépatocellulaire grave ;
- troubles de la coagulation, thrombophlébite ;
- infarctus du myocarde.

Effets indésirables Clinoleic

- De rares cas de réactions allergiques (hypersensibilité à l'oeuf ou aux protéines de soja) peuvent se produire.
- En début de perfusion, l'apparition de tout signe anormal tel que : sudation, frissons, céphalées, dyspnée, impose l'arrêt immédiat de la perfusion.
- Au cours d'une nutrition parentérale prolongée, les effets secondaires suivants peuvent survenir :
. augmentation des phosphatases alcalines, des transaminases et de la bilirubine,
. rarement : hépatomégalie et ictère,
. thrombopénie modérée.



publicité