publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Source RESIP-BCB
Dernière mise à jour:
07/04/2016

CLOXACILLINE PANPHARMA 1 g

Médicament soumis à prescription médicale

Médicament générique du Classe thérapeutique: Infectiologie - Parasitologie
principes actifs: Cloxacilline
laboratoire: Panpharma

Poudre pour solution injectable IV
Boîte de 10 Flacons de poudre de 1 g
Toutes les formes

Indication

CLOXACILLINE PANPHARMA 1 g, poudre pour solution injectable (I.V.) est indiqué chez l'adulte et chez l'enfant :

*en traitement curatif

· des infections dues à des staphylocoques sensibles (voir Propriétés pharmacodynamiques) :

o infections respiratoires,

o infections ORL,

o infections rénales,

o infections uro-génitales,

o infections neuro-méningées,

o infections ostéo-articulaires,

o endocardites,

· des infections cutanées dues aux staphylocoques et/ou aux streptocoques sensibles (voir Propriétés pharmacodynamiques),

* en traitement préventif

· en prophylaxie des infections post-opératoires en neuro-chirurgie: mise en place d'une dérivation interne du LCR.

Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Posologie CLOXACILLINE PANPHARMA 1 g Poudre pour solution injectable IV Boîte de 10 Flacons de poudre de 1 g

Posologie

La posologie dépend de la fonction rénale et/ou de la fonction hépatique du patient et, chez l'enfant de son poids corporel.

Adulte

Chez le sujet à fonction rénale normale

Traitement curatif

· 8 à 12 g/jour, répartis en 4 à 6 administrations journalières.

Prévention des infections post-opératoires en chirurgie : l'antibioprophylaxie doit être de courte durée, le plus souvent limitée à la période per-opératoire, 24 heures parfois, mais jamais plus de 48 heures.

· 2 g IV à l'induction anesthésique,

· puis ré-injection de 1 g IV toutes les 2 heures en cas d'intervention prolongée.

La durée du traitement doit couvrir toute la durée de l'intervention jusqu'à la fermeture cutanée.

Insuffisant rénal

· Clairance de la créatinine > 30 ml/min : pas d'adaptation posologique ;

· Clairance de la créatinine < 30 ml/min : diminution de moitié de la posologie journalière.

Insuffisant hépatique

Si association d'une insuffisance hépatique à une insuffisance rénale quel que soit le degré de l'insuffisance rénale : diminution de moitié de la posologie journalière.

Enfant

Chez le sujet à fonction rénale normale

Traitement curatif

· 100 à 200 mg/kg/jour, répartis en 4 à 6 administrations journalières, sans dépasser 12 g/jour.

La posologie chez l'enfant en insuffisance rénale et/ou hépatique n'a pas été étudiée.

Mode d'administration

VOIE INTRAVEINEUSE

La cloxacilline doit être administrée en perfusion intraveineuse. La durée de la perfusion est de 60 minutes (voir Incompatibilités, Durée de conservation, Instructions pour l'utilisation, la manipulation et l'élimination).

Contre indications

· Hypersensibilité à la cloxacilline, aux autres antibiotiques de la famille des bêta-lactamines (pénicillines et céphalosporines).

· Administration par voie sous-conjonctivale.

Effets indésirables Cloxacilline Panpharma

Affections du système immunitaire

Urticaire, oedème de Quincke, exceptionnellement choc anaphylactique, éosinophilie (voir Mises en garde et précautions d'emploi).

Affections de la peau et du tissu sous-cutané 

Eruptions cutanées maculo-papuleuses d'origine allergique ou non. Cas isolés d'érythrodermie et de toxidermie bulleuse grave (érythème polymorphe, syndrome de Stevens Johnson, syndrome de Lyell).

Affections gastro-intestinales

Nausées, vomissements, diarrhée.

De rares cas de colite pseudo-membraneuse ont été rapportés (voir Mises en garde et précautions d'emploi).

Affections hépato-biliaires

Augmentation rare et modérée des transaminases (ASAT et ALAT), exceptionnellement hépatite cholestatique.

Affections du système nerveux

L'administration de fortes posologies de pénicillines M en particulier chez l'insuffisant rénal peut entraîner des encéphalopathies, troubles de la conscience, confusion, mouvements anormaux, myoclonies, crises convulsives (voir Mises en garde et précautions d'emploi).

Affections du rein et des voies urinaires

Néphropathies interstitielles aiguës immunoallergiques.

Affections hématologiques et du système lymphatique

Troubles hématologiques réversibles : anémie, thrombopénie, leucopénie, neutropénie et agranulocytose.

Troubles généraux

Fièvre.



publicité